Le cacatoès, un oiseau très social !

Les cacatoès sont des oiseaux ludiques, sociables et intelligents de la famille des perroquets. Ils nécessitent des soins et des contacts constants. Lorsqu’ils s’attachent, ce qui dure toute la vie, ils ont tendance à rechercher une relation presque exclusive. Qui sont-ils ? Sont-ils sociables ? Découvrez nos réponses dans cet article qui vous parle du cacatoès.

Le cacatoès, une fameuse personnalité

Le cacatoès est un bel oiseau de la famille des perroquets. Il est originaire des îles autour de l’Océanie et d’Australie. Très sociable, il a besoin d’attention, d’affection et d’une connexion quasi permanente. Particulièrement dépendant de la personne à qui il est attaché (généralement celle qui le nourrit), il a tendance à être exclusif et à nécessiter des caresses constantes. Pourtant, cet animal gracieux aime vivre en famille et partager ses animations tout au long de la journée.

A lire en complément : Croquette Edgard Cooper : où sont fabriquées les croquettes Edgard Cooper ?

Intéressant, intelligent et curieux, le cacatoès peut vivre seul – sans autres oiseaux de son espèce -, mais il tolère bien la vie avec les siens. En adoptant un cacatoès, vous emmenez chez vous un oiseau qui prendra beaucoup de votre temps, surtout si vous n’en gardez qu’un. Il n’est pas facile de lui créer un bon milieu de vie. Mais si vous réussissez, vous aurez un ami sociable et intelligent à vie. Sa durée de vie est entre 30 et 70 ans, mais certains cacatoès peuvent vivre jusqu’à 80 ans.

Des oiseaux citadins et très curieux

Les cacatoès sont parmi les oiseaux les plus malins au monde. Certaines espèces présentent même une intelligence comparable à celle d’un enfant de quatre ans. Leurs facultés cérébrales associées à leur curiosité naturelle seraient à l’origine d’une telle audace. Pour survivre dans un environnement étranger, les animaux doivent y trouver des avantages, notamment de nouvelles sources de nourriture. Voilà pourquoi les cacatoès font les poubelles, mais cela n’explique pas leur excès de vandalisme. Ces oiseaux rebelles sont devenus des citadins.

A voir aussi : Comment rendre heureuse une tortue d'eau ?

En effet, les cacatoès commettent des actes de vandalisme, ils harcèlent leurs voisins, ils polluent et ils entrent dans les maisons par effraction. Ils font également les poubelles. Après avoir inspecté l’extérieur de la poubelle, et constaté que le couvercle s’ouvre, ils vont le soulever et trouver de la nourriture. Imitée par d’autres oiseaux, l’information se répand. Partagées ainsi, les informations profitent à tous les oiseaux. Cette faculté à résoudre les problèmes et à communiquer la solution est une excellente stratégie de survie, un exemple de l’adaptation des cacatoès au milieu urbain.

Certains cacatoès ont la fâcheuse manie de s’en prendre aux balcons en bois, ils arrachent des morceaux petit à petit. Parfois, ils s’emballent un peu trop, et essayent de tout arracher d’un coup. Ce comportement destructeur a sans doute une signification. Ils ont simplement recours à cette méthode pour voir si ces objets bizarres pourraient leur être utiles. Alors que les habitants de la maison ou du quartier perçoivent leur comportement comme du vandalisme, ces oiseaux ne font en réalité qu’exploiter leur instinct afin de s’adapter à leur nouveau milieu.

Le cacatoès s’adapte à tout

On dit souvent qu’en milieu urbain il y a des gagnants et des perdants. Les cacatoès font partie des gagnants s’ils survivent parmi nous, car ils savent s’adapter. Ils sont prêts à prendre des risques pour faire de nouvelles expériences et découvrir de nouveaux objets. Ils trouvent de nouvelles sources de nourriture et des cachettes dans un milieu qui ne leur est pas naturel. Ils sont pleins de ressources et très curieux. Grâce à ces qualités, les cacatoès sont partout dans leur élément. Ils ne sont pas des animaux de compagnie à temps partiel, ce sont des êtres à part entière qui ont beaucoup à donner et qui s’attendent à recevoir en retour.

Le cacatoès est un oiseau vif, affectueux et très actif. Il aime les câlins et tisser des liens étroits avec son propriétaire. C’est un oiseau pour humain respectueux et libre. Le temps et la présence que vous aurez à consacrer à votre cacatoès joueront un rôle de premier plan dans sa socialisation et son adaptation à la vie en captivité. Sans affection, le cacatoès devient déprimé ou névrosé. Il peut être aisément dressé à condition de se montrer doux et patient. Très bruyant, il peut imiter presque tous les sons, y compris les mots. Les talents de votre oiseau dépendent de son espèce et de vos efforts.