Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

SEA SHEPHERD et les BALEINES

25 Juin 2010, 17:12pm

Publié par amisdesbetes

Lundi, 12 Avril 2010 22:57

article copié sur : animal action

La Campagne Sea Shepherd de Défense des Baleines a Permis de Sauver 528 Cétacés

L'Opération Waltzing Matilda est un succès spectaculaire


Avec l'aval de son gouvernement, la flotte baleinière japonaise s'est rendue dans le Sanctuaire Baleinier de l'Océan Austral dans le but de tuer 935 rorquals nains, 50 rorquals communs et 50 baleines à bosse. Au total, leur objectif était de tuer 1 035 baleines.sea

 


L'intervention de nos trois navires a empêché ces braconniers d'atteindre ce chiffre. Par ses actions, Sea Shepherd a divisé ce quota de plus de moitié. 100% des baleines à bosse et 98% des rorquals communs ont pu être sauvés. Sur les 50 baleines à bosse ciblées, pas une seule n'a pu être capturée. Sur les 50 rorquals communs ciblés, ils n'ont été capables d'en capturer qu'un seul. Sur les 935 petits rorquals, ils en ont tué 506. Au total, les baleiniers japonais illégaux ont massacrés 507 cétacés.

Sea Shepherd enregistre cette année son plus grand nombre de baleines sauvées avec un total de 528. Cela valait bien les mois d'efforts, les sommes engagées, la perte de l'Ady Gil et l'arrestation du Capitaine Peter Bethune.

sea2

Grâce aux courageux équipages du Steve Irwin, du Bob Barker et de l'Ady Gil, aux centaines de volontaires à terre, aux milliers de supporters et à Bob Barker et Ady Gil, Sea Shepherd a traqué, confronté, harcelé et stoppé les tueurs de baleines pendant plus d'un tiers de la saison.

Quel est le coût de ces actions pour la flotte japonaise ?
Si on estime la valeur moyenne d'une baleine à 250 000 dollars alors nous pouvons affirmer avec certitude que nous sommes parvenus à faire perdre environ 132 millions de dollars à cette industrie illégale et l'avons empêché de réaliser le moindre profit.

La flotte baleinière doit tuer un minimum de 700 baleines pour atteindre son seuil de rentabilité.

sea3

Le carburant dépensé, le système de sécurité, les surveillances aériennes, les frais de relations publiques et le chômage technique des ouvriers leur ont coûté un maximum de profits. En l'absence de baleines à découper, les ouvriers passent leur temps à boire du thé et du saké.


"Le manque d'échantillons peut affecter la précision de nos recherches" a déclaré le délégué responsable des pêches, Takashi Mori, au sujet du faible nombre de prises.

"Nous l'espérons. Nous savons que ce manque d'échantillons impacte directement leurs profits. Nous avons frappé fort et longtemps cette année. Les efforts et les risques encourus ont porté leurs fruits. En ce moment, il y a 528 baleines qui nagent librement dans l'Océan Austral et qui seraient mortes si nous n'étions pas intervenus. C'est un jour de bonheur pour moi et mon équipe ainsi que pour tous les défenseurs de la nature dans le monde" a déclaré le Capitaine Paul Watson.

Choisissant de passer pour la victime des éco-terroristes, Mori a condamné les "interventions violentes" des activistes de Sea Shepherd qui ont paralysé les activités de chasse pendant 31 jours.

sea4


"Je n'aurais pas trouvé de meilleur mot pour décrire nos actions. Nous avons paralysé leurs méprisables opérations pendant 31 jours et je suis ravi d'avoir enfin la reconnaissance officielle de notre succès. Je remercie Mr. Mori pour cette validation" a déclaré le Capitaine Chuck Swift.

Sea Shepherd s'acharne à réparer le Bob Barker, travaille à la défense du Capitaine Peter Bethune et recherche un remplaçant potentiel de l'Ady Gil.


Le Capitaine Paul Watson pense que "les navires se remplacent, pas les baleines. Nous avons perdu un navire et l'un de nos membres d'équipage a été fait prisonnier. Aucune blessure n'a été infligée ou subie. Je pense que nous avons fait du très bon travail cette année. Nous devons maintenant nous réorganiser, lever plus de fonds, réparer et préparer les bateaux et revenir en décembre pour faire un travail encore meilleur."

L'Opération Waltzing Matilda, la sixième campagne de Sea Shepherd dans le Sanctuaire Baleinier de l'Océan Austral, est à ce jour le plus grand succès de l'organisation.

Commenter cet article