Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

VIANDE OU LEGUMES?

18 Juillet 2009, 16:39pm

Publié par amisdesbetes

Etes-vous viande ou légumes?

En faveur d’un régime alimentaire de moins en moins carné

 

La question du régime alimentaire est un sujet abordé en permanence sur les sites concernant la défense des animaux, tant il est difficile, aujourd’hui, à moins de le faire carrément exprès, d’ignorer les répercussions de notre "surconsommation"  de viande sur le bien être des animaux d’élevage, La règle étant que  les impératifs économiques prévalent sur le respect de leurs besoins les plus élémentaires, la maltraitance accompagne d'une manière générale l'exploitation de l'animal par l'Homme. 


     Les antibiotiques c'est pas automatique?                                                                          


Autre effet pervers de nos modes alimentaires dans une économie de marché : les pays agricoles préfèrent consacrer des surfaces immenses aux
cultures destinées à nourir les animaux d'élevage, plutôt qu'aux cultures de céréales destinées aux humains, au final, les quantités de protéines animales produites sont nettement inférieures à ce qu'elles auraient pu être. En d'autres termes ; vendre de la viande aux riches rapporte beaucoup plus que récolter des céréales pour le milliard d’humains sous alimentés qui, d’ailleurs, serait trop pauvre pour les acheter.

 

Choix alimentaires et respect de la vie animale 

 

Avant de définir les deux régimes alimentaires non carnés que sont le végétarisme et le végétalisme, il est important de préciser que le principal facteur de motivation de leurs adeptes est le respect de la vie animale.

 

Etre végétarien c'est écarter de son alimentation toute chair animale, y compris volailles et poissons. Les produits dérivés de l'exploitation animale sont acceptés : œufs, fromage, lait, ce qui équilibre parfaitement ce type de régime alimentaire.

 

  Le végétalien exclut, en plus, la totalité des produits dérivés : oeufs, lait, fromage. L'alimentation végétalienne ne comporte que des produits végétaux. Pour rester compatible avec une bonne santé,  il est nécessaire de  compléter par des  apports externes, notamment de vitamine B12.

 

Au delà de ces régimes bien définis, nombreux, peut-être une majorité, partagent la motivation sans se fixer un cadre aussi rigoureux, cela va de ceux qui, tout  simplement, ont entrepris au quotidien de réduire leur consommation totale de viande, entre nous, cela s’accompagne souvent d’une amélioration de la qualité du produit acheté, jusqu’à ceux qui conservent une toute petite part d’alimentation carnée et qui se présentent comme étant en route vers le végétarisme.                                                En Belgique comme en Bretagne

A lire : cinquante ans de consommation de viande et de produits laitiers 

La question n’est pas : "Peuvent-ils raisonner?" ni "Peuvent-ils parler ?" mais "Peuvent-ils souffrir ?"’Jérémy BENTHAM

 

Ce que, avant tout, nous devons garder à l'esprit, c'est que la viande, volaille et poissons compris, sont issus d'animaux sacrifiés pour notre plaisir et ne peuvent en aucun cas être considédés comme des produits ordinaires.  Notre seule vraie raison d’en acheter aujourd’hui est que "c’est bon".   


               
 
Supprimer la viande est possible sans répercussions sur notre santé. Les végétariens n' adhèrent pas plus que les autres à une pratique ascétique. Réduire tout bêtement, notre consommation courante de viande est encore plus facile, le temps des chasseurs-cueilleurs n’est plus, la nature nous à doté d’un sens moral, dont nous pouvons être fiers, qui nous permet d’évaluer la portée de nos gestes en direction d’autrui, et de critiquer nos habitudes, quand nous constatons l’impact qu’elles ont sur les autres êtres sensibles.
bernard.

A lire absolument : Hubert REEVES scientifique et végétarien 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article