Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Mettre fin au gavage des oies

24 Janvier 2016, 06:52am

Publié par amisdesbetes

Mr Mondialisation

 

Courageux : la députée Laurence Abeille a déposé le 19 Janvier une proposition de loi ayant pour objectif de mettre fin à la pratique du gavage en France. Venue soutenir cette proposition à l'Assemblée, l’actrice Pamela Anderson fut victime de remarques sexistes et insultantes de la part de certains députés. Le renouvellement d'une partie de la classe politique française semble de plus en plus urgent...

Mettre fin au gavage des oies

Sea Shepherd France officiel

Dépasser les apparences

A tous ceux qui décrient Pamela Anserson sans même la connaitre, il est peut être temps de dépasser Baywatch et d'avoir l'esprit un peu plus ouvert que certains de nos députés à l'Assemblée Nationale qui font honte à la France (et surtout à eux mêmes) par leur misogynie et leur sexisme sans nom. Certaines remarques ici ne volent guère plus haut. Pamela Anserson est une militante de la cause animale depuis des décennies, et fait aujourd'hui bien plus pour les animaux à travers sa Fondation et d'autres associations que pour elle même. A ceux qui l'ignorent, renseignez vous avant de dire qu'elle n'a aucune légitimité pour parler des animaux "Je sais qu'on se moque de moi" a - t elle dit "mais ça n'est pas grave, dès lors que mon message est entendu par le plus grand nombre, je veux bien subir ça". Elle a aussi le courage d'affronter les moqueries et les insultes. Ça n'est pas donné à tout le monde.

La réalité que doivent comprendre aussi ceux qui disent "Paul oui, Pamela non !", c'est que sans Pamela Anderson, Paul Watson n'aurait jamais eu accès au plateau de "On n'est pas couchés".

En effet, l'émission avait été contacté par Glénat pour le lancement du dernier livre de Paul, la réponse avait été : "Merci mais on évite d'inviter les non francophones".
Mais bien sur pour Pamela Anderson, la sirène de Baywatch, on trouve des traducteurs sans souci. Et vu que Pamela a mis une condition à sa venue : être accompagnée de Paul, l'affaire fut pliée. Voilà la société médiatique dans laquelle nous vivons.

Donc voilà à quoi sert aussi l'engagement de Pamela : donner une tribune plus grande à des messages essentiels. On aimerait voir plus de célébrités utiliser leur notoriété pour donner une caisse de raisonnance à des messages comme l'état critique de l'océan, qui d'ordinaire, n'intéressent pas ou peu les medias et qui ne sont pas aussi relayés que l'état du couple de Brad Pitt et Angelina Jolie ou des déboires amoureux des Kardashian.

Pamela mérite des encouragements et du soutien de la part des militants écologistes et de la cause animale. Et non des quolibets. Il faut dépasser les apparences et juger les gens sur ce qu'ils disent et sur ce qu'ils font. Si on est incapable de dépasser leur apparence physique, c'est sans doute que la personne la plus superficielle n'est pas celle qu'on croit.

Donc Merci Pamela, pour tout ce que tu fais pour les animaux et merci d'avoir permis à Paul Watson de faire entendre son message plus largement que les medias ne le lui auraient permis de le faire dans cette société médiatique bling bling où le superflu a éclipsé l'essentiel.

Lamya Essemlali

www.ecologie-radicale.org

communiqué : Quand les filières nous gavent.

La CONVENTION VIE ET NATURE, privilégiant l'’éthique, le respect du vivant, le refus de l’'exploitation et de la souffrance sur les intérêts lucratifs, soutient l'initiative de Madame Laurence ABEILLE, députée, visant à abolir le gavage des oies et des canards.

Ce procédé de production de foie gras, foie malade, est cruel pour des animaux qui, n'’en déplaise aux traditionalistes, sont des êtres dotés de sensibilité, méritant, à ce seul titre, notre respect.

Politiquement et sociologiquement, il est acquis que la France n'’interdira pas immédiatement le gavage des palmipèdes en raison des intérêts financiers contraires, qui, dans une société mercantile, font la loi.

Il est tout aussi acquis que le gavage reculera dans le monde et que cette abolition s’imposera un jour comme une évidence morale.

C'’est une question de temps et d'’information de l'opinion, de prise de conscience du fait que l’'animal n’est pas une chose, une marchandise, une machine, mais un être appelant la compassion.

L'’action des mouvements et des personnes oeuvrant pour l’'abolition du gavage, comme on œoeuvre pour l'’abolition de tous les actes de cruauté à l'’encontre du vivant, participe du grand combat des idées qui fait avancer une civilisation.

Pour l’'heure, dans l'’outrance, les défenseurs du gavage, vilipendent les amis des animaux et invoquent le grand malheur de la filière du canard et de l’'oie du Sud-Ouest confrontée à la grippe aviaire, amenant la fermeture momentanée des élevages.

Or, ce sont les élevages concentrationnaires de milliers d’oiseaux (poules, canards et oies) qui génèrent la propagation de ces virus qui trouvent dans ces usines à viande et à oeœufs des conditions idéales d’'émergences.

La CONVENTION VIE ET NATURE remercie Laurence ABEILLE pour sa courageuse initiative, étape sur la voie d'’un nouveau rapport de l'’homme avec le vivant et invite chacun à écouter le point de vue de l’'autre, sans ces excès vindicatifs, ces florilèges d'’agressivité, apanages de toutes les filières, dès qu’une légitime remise en cause s’'exprime.

C'’est ici encore le combat de la vie contre l’'argent.

Gérard CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

Contact : TEL 06 76 99 84 65

Commenter cet article