Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

les parlementaires aficionados veulent faire dissoudre le CRAC

14 Novembre 2013, 07:05am

Publié par amisdesbetes

Le groupe d'études sur la tauromachie au Sénat et à l'Assemblée nationale s'est réuni mardi soir pour examiner la possibilité d'interdiction du comité radicalement anticorrida  souhaitant faire remonter ce fantasme à Manuel Valls lui même.

 

Anna aglore représentante du CRAC commente sur son blog :

 

"En théorie, les députés et les sénateurs étant des législateurs, ils devraient connaître la loi. En pratique, certains en sont très loin."

 

"La manifestation officielle conduite par Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC, a soigneusement respecté l’arrêté municipal. Il est vrai que certaines personnes parmi les manifestants ont tenté de pénétrer à l’intérieur de ce périmètre (sans y parvenir) mais cela ne peut en aucun cas engager la responsabilité du CRAC. Le cas échéant, ces personnes pourraient être l’objet de poursuites à titre individuel. Mais l’association, certainement pas."

 

"En revanche, de nombreux manifestants blessés par les forces de l’ordre alors qu’ils se trouvaient en zone autorisée ont, eux, porté plainte pour violences injustifiées."

 

Venons-en à la question de fond : sur quels critères une organisation peut-elle être dissoute ? La loi est parfaitement claire à ce sujet. Il n’existe que deux possibilités :

1 – La dissolution judiciaire

Elle est demandée par les pouvoirs publics ou à la requête de toute personne y ayant un intérêt légitime si l’un des cas suivants est avéré :

  • objet illicite,
  • association créée ou détournée de son objet pour commettre des infractions graves,
  • dérives sectaires,
  • conflit sérieux et permanent entre les membres de l’association, rendant impossible le maintien du lien associatif et la poursuite des activités.

Aucun de ces cas ne s’applique au CRAC, dont l’objet est licite, dont les actions sont conformes à cet objet, dont le fonctionnement n’a rien à voir avec celui d’une secte et dont la cohérence nous attire chaque jour plus d’adhésions.

2 – La dissolution administrative

La décision de dissolution est prise soit par le gouvernement, soit par le préfet si l’organisation visée est dans l’un des trois cas suivants :

  • association de supporters sportifs violents,
  • groupe de combat ou milice privée,
  • groupement terroriste.

Là encore, on voit mal comment le CRAC, totalement pacifiste dans toutes ses actions, pourrait tomber dans l’une ou l’autre de ces catégories. Mais on comprend mieux pourquoi les têtes pensantes des aficionados nous traitent de hooligans : afin de nous faire rentrer dans la catégorie “supporters sportifs violents”. Sauf que la corrida n’est pas un sport, ni pour les procorrida (ils disent que c’est un art), ni pour les anti  (ils disent ce que dit la loi, à savoir qu’il s’agit de sévices graves et actes de cruauté sur des animaux).

 

L'article illustré d'Anna Galore à lire ici

Lire la suite

Ricotta végétale

12 Novembre 2013, 08:26am

Publié par amisdesbetes

Un petit détour recommandé sur  Vegan blog

vous y découvrerez d'excellentes idées et recettes, à titre d'exemple j'ai copié ceci. Rien de plus facile, et  de nombreuses utilisations possibles

 

ricotta-di-soia 

 

Ingrédients pour une portion:

 

200 ml de lait de soja au naturel
1 c.s. de vinaigre de cidre

 

Préparation:

 

Faire bouillir le lait, dès qu’il arrive à l’ébullition maxime (quand la mousse sur le lait presque déborde) verser dedans la cuillère à soupe de vinaigre, éteindre et tourner.
Il devrait cailler tout de suite, les petits grumeaux monter et se séparer du reste du liquide translucide.
Si, au contraire, les grumeaux se forment mais le liquide est encore blanc, faites bouillir à nouveau et ajoutez encore quelque goutte de vinaigre de cidre.
Enlevez toute la partie coagulée et égouttez-la dans une passoire, passez-la rapidement sous l’eau pour enlever la pointe acide du vinaigre.
Laissez la “ricotta” à égoutter, vous pouvez aussi la presser légèrement pour la dégorger un peu plus de l’eau en excès.
Vous pouvez maintenant la mettre dans une petite assiette et voilà che votre ricotta est prête. Avec ces quantités vous obtiendrez environ 60 g de ricotta.
Chef: Concita

Lire la suite

L'enmerdeuse : une vie de cochon

10 Novembre 2013, 17:27pm

Publié par amisdesbetes

Emission de France2 : mardi 12 novembre 22H35

 

Diffusé dans l'émission

 

« Les cochons ! Ils sont tout roses, si attachants avec leurs grands yeux. Et ils sont partout dans nos assiettes. Ils sont tellement présents que j’ai voulu connaître la face cachée de ma tranche de jambon. C’est l’histoire triste et vraie d’un système devenu absurde où il n’y pas de coupable mais dont nous sommes tous responsables. Un monde où les hommes et les animaux sont devenus des machines.

Il y a des moments où il faut être une emmerdeuse. » Olivia Mokiejewski Après s’être intéressée à la recette du Coca- Cola, l’emmerdeuse a décidé de se pencher sur le hamburger des Français, le jambonbeurre. On en consomme chaque jour plus de 2 millions. Il faut dire que quand on n’a pas beaucoup le temps de cuisiner, comme elle, le jambon c’est pratique, bon et pas cher. Le porc est d’ailleurs la viande la plus consommée en France et dans le monde. Le jambon blanc fait partie des dix produits les plus vendus de la grande distribution. L’image que nous vend l’industrie est celle d’un produit simple, sain et authentique dans laquelle le cochon n’apparaît jamais. D’ailleurs il y a 1,2 milliard de cochons sur terre et pourtant, on ne les voit jamais.

Olivia Mokiejewski a voulu savoir ce qu’il se cachait derrière cette tranche de jambon et son déguisement champêtre. Elle a tenté de suivre le parcours d’un cochon de l’élevage jusqu’à l’assiette. Et ça n'a pas été simple. La filière porcine est l’une des plus discrètes du secteur agroalimentaire. Et pour ne rien arranger, elle traverse une grave crise qui touche de plein fouet la Bretagne, la région du cochon. Cependant, certains acteurs de la filière (éleveurs, salariés d’abattoirs) qu’on entend rarement, et qui dénoncent ce manque de transparence, ont accepté de témoigner. Comment sont élevés les cochons ? A quoi ressemble le quotidien de ceux qui nous nourrissent ? Pourquoi estil si difficile de filmer dans une usine de jambon ? Quel est impact de notre consommation du « toujours moins cher » ? L’emmerdeuse a voulu regarder sa tranche de jambon droit dans « les yeux ».

Dans la collection "L'Emmerdeuse" incarnée par Olivia Mokiejewski.
Un documentaire d'Olivia Mokiejewski
Réalisé par Yann L'Hénoret et Olivia Mokiejewski.
Produit par Nilaya productions et France Télévisions.

Lire la suite

Durango mexique : fini la corrida

10 Novembre 2013, 11:09am

Publié par amisdesbetes

 

Le Conseil municipal de Durango, Mexique, a voté l’interdiction de la corrida.

Durango devient ainsi la huitième ville mexicaine, en plus de l’Etat de Sonora, a interdire la corrida depuis un an.

Source (espagnol) : Durango al día

  Durango

Durango est la capitale de l'État mexicain de Durango. Son nom officiel est Victoria de Durango, en référence au premier président du Mexique, Guadalupe Victoria, qui était originaire de cet État. Fondée le 8 juillet 1563 par Francisco de Ibarra sous le nom de Villa de Durango, elle fut la capitale de la Nouvelle-Biscaye.

La ville est située dans la Valle del Guardiana.

En 2005, la ville comptait 463 830 habitants.

Le centre historique de la ville est constitué, comme beaucoup de villes de Nouvelle-Espagne, d'une place rectangulaire nommée la plaza de armas, bordée par la cathédrale au nord. Le long de cette place passe la rue 20 de Noviembre, qui est la rue principale de la ville.

La ville est actuellement sujette à une vaste campagne de mise en valeur de son patrimoine : restauration des anciens bâtiments, réfection de façades pour revenir à leur aspect d'origine, et obligation de conserver les traits historiques des façades pour les anciens bâtiments.


BRAVO LES MEXICAINS

Lire la suite

Sur les calendriers 2014

7 Novembre 2013, 07:27am

Publié par amisdesbetes

LLPAA

Mettez une croix en face du 13 septembre 2014


La date a été choisie de façon à intervenir avant les achats hivernaux! Car le nerf de la lutte réside dans l'information du grand public!
NOUS DEVONS FAIRE RÉSONNER ENCORE ET TOUJOURS LA VOIX DES SANS VOIX DANS LES RUES DE NOS VILLES!
TOUS ENSEMBLE ET TOUS UNIS POUR LES ANIMAUX!

L'édition 2013 de la Marche LAISSONS LEUR PEAU AUX ANIMAUX a très fortement mobilisée les associations, les collectifs et les militants, tant à Paris qu'à Marseille! BRAVO ET MERCI A TOUS!
En 2014, nous devrons être encore plus nombreux!

Sur PARIS, le village associatif ayant été un succès, il sera à nouveau présent en 2014!
Pour les happenings, et le déroulement de la Marche en elle-même, vous en saurez plus bientôt! ;)

Pour en savoir plus sur la cruauté de l'exploitation des animaux pour leur peau, le site internet LLPAA : http://www.laissons-leur-peau-aux-animaux.org/

Page FaceBook : http://www.facebook.com/Laissons.Leur.Peau.Aux.Animaux

Si vous souhaitez tenir un stand à Paris, contactez Association Laissons Leur Peau Aux Animaux - LLPAA par mail : info@laissonsleurpeauauxan
imaux.com

Pour les associations/collectifs/
militants souhaitant organiser une Marche Laissons Leur Peau Aux Animaux dans leur ville, contactez l'association via le mail : info@laissonsleurpeauauxan
imaux.com

Pour les militants souhaitant apporter leur aide à l'organisation de la Manifestation de Paris, contactez l'association via le mail : info@laissonsleurpeauauxan
imaux.com

Lire la suite

Magouilles

5 Novembre 2013, 09:38am

Publié par amisdesbetes

 

La corrida est au mieux inconnue...

 

Pour illustrer son propos, il a puisé dans son expérience de négociateur et d’aficionado afin de répondre à la question suivante : "Comment se fait-il que l’Union européenne soutienne les éleveurs de toros de combat ?"

Sur les 28 pays de la communauté, il n’y en a qu’un, l’Espagne, qui est profondément attaché à la corrida ("bien que la Catalogne..."), avec le Portugal et le Sud de la France, a-t-il dit. "Sorti de là, la corrida est au mieux inconnue, au pire qualifiée d’horriblement barbare."

 

Trois pays devenus alliés en tauromachie

 

Aussi, fort logiquement, à chaque débat budgétaire, a-t-il expliqué, les anticorrida déposent un amendement visant à exclure les toros de combat des aides agricoles. "Comment repousser cet amendement ? En ayant des alliés qui ont besoin, chez eux, de protéger leurs relations spécifiques avec d’autres animaux." Et de citer le cas de trois pays devenus alliés en tauromachie.

"En Finlande, le phoque, certains le taquinent. Ça déplaît à Brigitte Bardot et aux Verts mais ils font ça depuis toujours. D’ailleurs, les phoques prospèrent. Alors quand j’ai négocié, au nom de la France, l’entrée de la Finlande dans la Communauté, j’ai dit aux Finnois que je défendrais leur tradition, tous les pays voulant leur interdire la chasse aux phoques, mais, en échange, qu’ils défendraient les nôtres, les toros. Et c’est ce qu’ils font depuis. "

 

"On les laisse faire et ils votent pour les toros..."

 

"En Suède, ils mâchouillent du “chwam”. Ils sont heureux comme ça, c’est leur identité. On a dit : laissons-les mâchouiller leur machin et veillons à ce qu’il soit interdit d’en mâchouiller ailleurs. Depuis, les Suédois votent pour les toros."

"En Écosse, ils tirent sur un coq de Bruyère. Mais c’est un peu violent si on n’est pas né là-bas. Il a un vol qui le rend très, très difficile à tirer, sauf après l’amour. Parce que là, il monte tout droit dans le ciel en poussant un grand cri de joie et pof, ils le tirent. Ce sont les Écossais. On les laisse faire. Et ils votent pour les toros."

 

On comprend dès lors mieux pourquoi l'Europe compose avec les éleveurs de toros...

 

Non vous ne rêvez pas cet est un copié/collé du journal très sérieux "Midi Libre".

 Rappel : monsieur Lamassour, député européen, est payé par notre argent pour faire ce travail. Ma question : est-ce que c'est pareil pour le foie gras pour la chasse à courre, pour le braconnage de l'ortolan, pour la détention d'animaux sauvages dans les cirques, pour la fourrure?

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Nouvel Obs : superbe éditorial de Laurent Joffrin

2 Novembre 2013, 07:48am

Publié par amisdesbetes

Joffrin

 

Pour Laurent Joffrin, « la France souffre dans ce domaine d’un retard de civilisation ». Il va jusqu’à parler d’une « coalition (…) de conservateurs », d’un archaïsme, et pointe directement du doigt les aficionados… mais aussi le monde paysan : chasseurs, pêcheurs, amateurs de foie gras. Enfin, les croyants qui font perdurer l’horreur des abattages dits rituels en prennent aussi pour leur grade. Le journaliste n’hésite pas à évoquer les préjugés et la violence de ces gens-là.

 

Une analyse de l'article sur vegactu mais le mieux est une lecture complète dans le journal de ce mois

Lire la suite

Paul Watson débarque aux USA

31 Octobre 2013, 18:34pm

Publié par amisdesbetes

Sea Shepherd france FB

 

ACTUALITÉ - LE CAPITAINE WATSON DÉBARQUE AUX ÉTATS UNIS APRÈS PLUS D'UN AN D'EXIL EN MER.


Paul Watson
31 Octobre 2013

Chers amis et sympathisants de Sea Shepherd,

Le Capitaine Paul Watson, en exil en mer depuis qu’il avait quitté l’Allemagne en juillet 2012, vient de mettre le pied à terre, aux Etats Unis.

Parmi son comité d’accueil, Robert Kennedy, soutien de taille du Capitaine Watson et de Sea Shepherd aux Etats Unis a tenu à être présent. (voir photo).

Le Capitaine Watson n’a pas été arrêté à son arrivée aux Etats Unis. Il s'est néanmoins présenté aux autorités afin de pouvoir défendre son cas devant la Cour face aux accusations de la flotte baleinière de braconniers japonais.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui se sont mobilisés pour que la France accueille le Capitaine Watson en tant que premier réfugié politique écologiste. Malgré le soutien de personnalités telles que Nicolas Hulot qui a directement interpelé le Président de la République François Hollande, de nombreux députés, cinéastes, artistes, intellectuels et plus de 100 000 anonymes qui ont signé le manifeste en sa faveur, le gouvernement Français n'a jamais fait la moindre démarche ni même eu la moindre parole de soutien en faveur du Capitaine Watson.

C'est pourtant bien la France qui a initié la création de ce sanctuaire antarctique que le Capitaine Watson et les nombreux activistes de Sea Shepherd s'évertuent à défendre année après année contre la flotte de baleiniers pirates japonais, au péril de leur vie et de leur liberté.


Le Capitaine Watson est néanmoins extrêmement reconnaissant envers tous ceux qui se sont mobilisés en sa faveur en France et il a exprimé le souhait de pouvoir se rendre en France dès que sa situation légale le lui permettra. Pour rappel, il avait été arrêté en mai 2012 à Francfort, alors qu'il était en escale, en direction de la France.

Encore merci à tous nos amis français qui se sont mobilisés pour lui et pour que Sea Shepherd continue à défendre en mer, ceux que les gouvernement ne défendent finalement que sur le papier...

Toute l'équipe de Sea Shepherd France souhaite à notre ami et capitaine un bon retour à terre! Puisse - il être de nouveau aussi libre à terre qu'en haute mer.


Pour les océans,

Lamya ESSEMLALI

Présidente Sea Shepherd France

Lire la suite

L'initiative citoyenne européenne (ICE) de Stop Vivisection

29 Octobre 2013, 15:18pm

Publié par amisdesbetes

Antidote Europe

 

L'ICE de Stop Vivisection, en faveur de l’arrêt de l’expérimentation sur des animaux et son remplacement par des méthodes fournissant des données pertinentes pour l’espèce humaine, remplit les conditions pour être débattue.

 

Paris, le 29 octobre 2013 – ICE (initiative citoyenne européenne), un sigle qu’il faut retenir. Instaurée en 2012, cette procédure permet aux citoyens des pays membres de l’UE de proposer des réformes législatives. Les premières lancées arrivent, le 1er novembre, au terme de l’année qui leur avait été impartie pour collecter un million de signatures, avec des minimums imposés dans chaque pays de l’Union et la contrainte supplémentaire d’atteindre ce minimum dans au moins sept pays.

 

« Nous sommes le porte-parole de la population européenne sur cette question, ajoute Angela Tandura. Nous attendons de la Commission européenne qu’elle respecte le dispositif qu’elle a elle-même mis en place et qu’elle examine avec sérieux cette proposition. » Cela fait plus de neuf ans que le comité scientifique Antidote Europe alerte les autorités européennes et nationales sur les graves conséquences de l’utilisation du « modèle animal » pour la santé humaine. Notre message et celui de bien d’autres associations et scientifiques européens ont été ignorés. Nous serons donc très attentifs à la suite qui sera donnée à cette ICE. 

 

iniat 

La présentation de Stop Vivisection le 26 juin dernier au Parlement européen, en présence d’un large public, avait ainsi marqué une étape importante pour la promotion de cette campagne.

Lire la suite