Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

SEA SHEPHERD

24 Février 2013, 09:05am

Publié par amisdesbetes

http://www.seashepherd.fr/news-and-media/sea-shepherd-news/feed/rss.html

 

 Mercredi, 20 Février 2013 01:55

Les navires de Sea Shepherd éperonnés par les baleiniers japonais dans le sanctuaire antarctique

 

Les navires de Sea Shepherd Conservation Society, le Bob Barker et le Steve Irwin, ont été éperonnés par le navire-usine de la flotte baleinière japonaise, le Nisshin Maru dit “l’étoile de la mort” - un monstre d’acier de plus de 8 000 tonnes. Cet abattoir flottant est 10 fois plus lourd que le Steve Irwin.

Le Bob Barker et le Steve Irwin étaient derrière le Sun Laurel, le navire-ravitailleur de la flotte baleinière nippone - le Steve Irwin à bâbord, le Bob Barker à tribord.

Avec un haut-parleur, le Shonan Maru #2, le navire de sécurité japonais, a ordonné au Sam Simon, navire australien de Sea Shepherd se trouvant en eaux antarctiques australiennes, de quitter la zone sur ordre du gouvernement japonais. Des grenades assourdissantes ont été lancées sur le Bob Barker et le Steve Irwin par l’équipage du Nisshin Maru.

Le Capitaine Peter Hammarstedt a informé le navire-usine Nisshin Maru par radio que le Bob Barker maintiendrait son cap et sa vitesse et que l’obligation légale et morale d’éviter la collision incombait au Nisshin Maru.

Le Nisshin Maru a alors viré de bord et s’est approché par tribord. Il a presque percuté le Bob Barker avant de se tourner vers le Steve Irwin et de l’éperonner au niveau de la proue.

Le Nisshin Maru a maintenu son cap de collision et a éperonné le Steve Irwin une nouvelle fois à bâbord.

Le Nisshin Maru a ensuite éperonné le Bob Barker. Le Steve Irwin a accéléré afin d’éviter un nouvel éperonage.

Le Bob Barker a remplacé le Steve Irwin sur le côté gauche du Sun Laurel.

Le Steve Irwin a fait demi-tour et le Nisshin Maru a poussé le Bob Barker contre le Sun Laurel, le coinçant en sandwich. Le Nisshin Maru a ensuite reculé derrière le Bob Barker et l’a éperonné à pleine vitesse contre le flanc gauche du Sun Laurel, détruisant l’un de ses deux radeaux de sauvetage et détruisant le bossoir permettant de lancer l’autre radeau. Le Nisshin Maru a ensuite de nouveau éperonné le Bob Barker par l’arrière, détruisant l’un de ses radars et la totalité de ses mats.

 

Tout le courant a été coupé à bord du Bob Barker qui a émis un signal de détresse May Day. A l’émission de ce signal de détresse, le Nisshin Maru s’est retourné et s’est enfui vers le nord.

Le co-chargé de campagne de Sea Shepherd Australie, l’ancien sénateur Bob Brown, a informé le gouvernement australien des multiples violations des lois internationales par la flotte baleinière et a demandé à ce que Tokyo soit sommé de retirer ses navires de cette région située au nord de la base Case australienne et de cesser de violer ouvertement les lois australiennes et internationales. Des navires de la Marine devraient être dépêchés sur place pour faire respecter la loi.

Actuellement, le Sun Laurel est en train d’être escorté vers le nord par la flotte de Sea Shepherd puisqu’il n’a pas d’équipement de sauvetage de secours adapté aux eaux très dangereuses de l’Océan austral.

Jeff Hansen, directeur de Sea Shepherd Australie a affirmé: “Le Nisshin Maru s’est rendu responsable de collision volontaire et d’un délit de fuite. Il a éperonné le Sun Laurel, mettant la vie de son équipage en danger et les a ensuite tout simplement abandonnés.”

Tous les navires font maintenant route vers le nord, les braconniers japonais, se trouvant à deux miles au-devant de la flotte de Sea Shepherd.

Les trois navires de Sea Shepherd ont été éperonnés, le Bob Barker essuyant les plus gros dégâts. Le courant est maintenant rétabli à bord du Bob Barker. Heureusement, aucun membre d’équipage n’a été blessé.

Nous avons rempli notre mission en empêchant le Sun Laurel de réapprovisionner l’abattoir flottant, le Nisshin Maru en carburant. Nous continuerons jusqu’au bout à protéger les baleines de ce sanctuaire.

 

Lundi, 25 Février 2013 07:36

Un navire militaire de 12 500 tonnes renforce la flotte baleinière nippone

Le Bob Barker pris en sandwich entre le Nisshin Maru et le Sun LaurelLe Bob Barker pris en sandwich
entre le Nisshin Maru et le Sun Laurel
Le Japon vient d'envoyer un navire de guerre de 12 500 tonnes, avec à son bord 250 hommes d’équipage et 3 hélicoptères, en renfort de sa flotte baleinière pour contrer Sea Shepherd Conservation Society dans le sanctuaire baleinier de l’Antarctique.

Aucune nation n’estime utile d’envoyer un navire militaire pour faire respecter le sanctuaire pourtant ratifié au niveau international. Le seul navire militaire qui aura fait le déplacement sera finalement celui envoyé par le Japon en renfort des braconniers. Voilà qui en dit long sur les priorités de nos gouvernements...

À 14h00 heure locale, le Nisshin Maru, le navire-usine de la flotte baleinière, a une nouvelle fois tenté de se ravitailler en carburant auprès du Sun Laurel, son pétrolier. Il bénéficie désormais du soutien de taille d’un navire militaire de la marine japonaise, le Shirase, un brise glace de 134 mètres de longueur.

Le Nisshin Maru a causé trois collisions aujourd'hui: deux avec le Bob Barker, le coinçant en sandwich contre le Sun Laurel à 14h48 et 15h16, et une avec le Sam Simon à 17h15. Le Bob Barker a essuyé d’importants dégâts. La salle des machines est désormais visible à travers une brèche dans le sol du mess. Le Sam Simon quant à lui affiche d’importantes éraflures et de coups sur la coque suite à l’éperonage. Le dôme de son satellite a ainsi été écrasé.

Le Steve Irwin subissant les canons à eau à haute-pression du Nisshin MaruLe Steve Irwin subissant les canons à eau
à haute-pression du Nisshin Maru
Les trois navires-harpon Yushin Maru #1, #2 et #3 ont par la suite tenté de bloquer les hélices des navires de Sea Shepherd avec des cordages.

Le Sam Simon, le Steve Irwin et le Bob Barker ont également vu leurs moteurs endommagés par les canons à eau à haute-pression du Nisshin Maru.

Des grenades incapacitantes ont été lancées du navire-usine et ont explosé à l’avant du Sun Laurel (chargé en fioul lourd), laissant des marques bien visibles à l’avant du navire.

Quelques minutes plus tard, le Sun Laurel a rangé sa grue.

Sea Shepherd a donc réussi à bloquer pour la troisième fois le ravitaillement de la flotte baleinière japonaise qui sévit illégalement et impunément dans le sanctuaire antarctique.

Nous maintiendrons nos navires en position et bloqueront aussi longtemps que possible le ravitaillement illégal de "l'étoile de la mort", l'abattoir flottant de la flotte baleinière: le Nisshin Maru.

MERCI à tous ceux qui nous soutiennent dans cette guerre pour la vie des dernières baleines... Nous n’y arriverons pas sans vous. ENSEMBLE, nous sommes cette MARINE de protection des océans. Nous donnerons tout pour protéger ce qui n’a pas de prix, ce patrimoine universel et cet héritage des générations futures.

"Nous ferons les sacrifices nécessaires. Nous irons en prison. Nous risquerons nos navires et nos vies. Et les enfants qui ne sont pas encore nés nous jugerons tous."
- Capitaine Paul Watson

Le Steve Irwin subbissant les canons à eau à haute-pression du Nisshin Maru La coque du Sam Simon après l'éperonage
Le Steve Irwin subbissant les canons à
eau à haute-pression du Nisshin Maru
La coque du Sam Simon
après l'éperonage 

 

Commenter cet article