Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

L'homme qui aimait les étoiles de mer

10 Août 2010, 12:31pm

Publié par amisdesbetes

 

  L'homme qui aimait les étoiles de mer !

  Un de nos amis marchait sur une plage mexicaine déserte, au     coucher du soleil. Peu à peu, il commença à distinguer la  silhouette d'un autre homme dans le lointain. Quand il fut plus près, il remarqua que l'homme, un indigène du pays, ne cessait de se pencher pour ramasser quelque chose qu'il jetait aussitôt à  l'eau. Maintes et maintes fois, inlassablement, il lançait des  choses à tour de bras dans l'océan.


  En s'approchant encore davantage, notre ami remarqua que   l'homme  ramassait les étoiles de mer que la marée avait rejetées sur la  plage et, une par une, les relançait dans l'eau.

etoile 1
                                    
  Notre ami était intrigué. Il aborda l'homme et lui dit:
"Bonsoir, mon ami. Je me demandais ce que vous étiez en train de faire.
- je rejette les étoiles de mer dans l'océan. C'est la marée basse,  voyez-vous, et toutes ces étoiles de mer ont échoué sur la plage. Si je ne les rejette pas à la mer, elles vont mourir du manque d'oxygène.

-Je comprends, répliqua notre ami, mais il doit y avoir des milliers d'étoiles de mer sur cette plage. Vous ne pourrez pas  toutes les sauver. Il y en a tout simplement trop. Et vous ne vous rendez pas compte que le même phénomène se produit probablement à l'instant même sur des centaines de plages tout le long de la côte? Vous ne voyez pas que vous ne pouvez rien y changer?"

etoile 2               etoile 4
L'indigène sourit, se pencha et ramassa une autre étoile de mer.
           En la rejetant à la mer, il répondit: "Ça change tout pour celle-là !"

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà une bien jolie petite histoire, qui oppose l'optimisme de ceux qui agissent, au péssimisme, malheureusement engendré par le constat de la réalité, avec son cortège de catastrophes, probablement dues au réchauffement climatique, et ses conséquences désastreuses, tant pour les humains que pour les animaux, incendies en Russie, innondations en Asie et j'en passe.
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un texte aussi, qui me rappelle mon ignorance sur ce monde marin à l'origine, il y a plus de 3 milliards d'années, de la vie. Magie d'internet et de google, voilà une bonne occasion de satisfaire ma curiosité, rien de plus facile que de se documenter!
 

etoiles gj6
   

Saviez-vous que, comme le montre cette  image de l'arbre phylogénétique du règne animal, le groupe des échinodermes avec les étoiles de mer et les oursins est très proche du groupe des chordés auquel appartiennent les vertébrés et évidemment l'homme? En clair nous partageons  plus de gènes avec ce groupe qu'avec les autres ! de là à dire que nous sommes cousins ...les chordés et les echinodermes ont eu des ancêtres communs, certes, mais au tout début du cambrien ( ère primaire ou paléozoïque) il y a 540 millions d'années. Je vous invite à lire à ce sujet LES EXCELLENTS blogs : 


etoile 10

L’étoile de mer est un animal fascinant dont les formes et les couleurs peuvent être très variées. Il existe en effet environ 1 600 espèces dans la classe des astérides qui mesurent entre 5 cm et un mètre de diamètre. (et pas des astéroïdes comme je l'ai lu parfois, les étoiles de mer ne sont pas des objets célestes !)
L'étoile de mer la plus grande est Midgardia xandaras qui atteint 1,30 m.

L’étoile de mer que l’on peut souvent apercevoir dans les fonds peu profonds est bien moins pacifique qu’il n’y parait. En effet, l’étoile de mer est un véritable prédateur notamment pour le corail.

Elle se nourrit grâce à son orifice buccal, situé sur sa face ventrale et composé de cinq « dents ».

Son régime alimentaire est principalement constitué de proies immobiles ou se déplaçant lentement. Il peut se constituer de mollusques, crabes, corailscrustacées,  Pour s'alimenter d'un bivalve, par exemple, elle envahit celui-ci avec ses pieds ambulacraires et le force à s'ouvrir. Après une demi-heure, le bivalve est fatigué et ses muscles se relâchent. Une fois assez ouvert, l'étoile de mer dévagine son estomac à l'intérieur et prédigère l'animal avec des enzymes gastriques. Une fois digéré, l'estomac est réinvaginé par la relaxation de la paroi corporelle et la contraction des muscles. Le contenu est ensuite digéré dans les estomacs. Si le spécimen de bivalve est petit, il peut être ingéré au complet et digéré, pour ensuite éjecter la coquille

 



Commenter cet article