Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Du goudron et des plumes

25 Avril 2012, 13:40pm

Publié par amisdesbetes

Charlie Hebdo, éditions Les Échappés, 144 pages, 25 euros, en librairies, vendu en soutien à la LPO (cliquez ici pour l'acheter sur la boutique Charlie)


g et p
La Ligue pour la protection des oiseaux a 100 ans, 100 ans d’actions pour la nature: ça se fête! Charlie Hebdo l’a fait, avec Du goudron et des plumes, un très beau livre de dessins et de textes — préface d’Allain Bougrain Dubourg, postface de Cavanna.

Prises de bec avec les chasseurs, réchauffement climatique, grippe aviaire, marées noires… Du goudron et des plumes parle de protection des oiseaux, et pas seulement. À travers la caricature ébouriffante d’une association centenaire, c’est toute notre société qui y passe.

Préface de Bougrain Dubourg. Extraits:

«À quoi sert la partition musicale, à quoi sert l’œuvre d’art ou la course de l’athlète? À quoi sert l’oiseau? Certainement pas à faire office de cible à quelques désœuvrés ayant la destruction pour loisir. Détruire l’oiseau, c’est déchirer la partition, interdire le chant ou la peinture, interrompre la danse. […] Considérant que la dérision et le talent pouvaient s’inscrire parmi les meilleurs outils de l’action, la LPO s’est tournée vers les maîtres du genre: l’équipe de Charlie Hebdo. […] [L’ouvrage] est improbable, provocant, déplacé, vulgaire, subtil, injuste et tellement vrai, violent et si tendre… peu importe les qualificatifs, puisqu’il génère l’émotion. Une émotion partagée par les auteurs qui ont également accepté d’introduire, à leur manière, chacun des chapitres.»
Parmi les auteurs: Maud Fontenoy, Albert Jacquard, Patrick Pelloux, Laurent Baffie, Marc Jolivet… Parmi les dessinateurs: Cabu,
Catherine, Charb, Gébé (émotion, on pense souvent à lui), Honoré, Luz, Riss, Tignous…


 
 

Postface de Cavanna, dédiée à Bougrain Dubourg. Extrait:

«Les oiseaux descendent des rhinocéros. C'est le prof qui nous l'a dit.
T'as tout faux. Les oiseaux descendent des dinosaures.
Au point de vue fautes d'orthographe, c'est la même chose. Mais je comprends mal. Quand on a la chance d'être dinosaure, pourquoi rapetisser en canari?
Ça, c'est l'évolution.
Qu'est-ce qu'on était, nous, avant? Quand les oiseaux n'avaient pas encore été inventés et que les dinosaures chantaient sur les fils du téléphone? Des dinosaures aussi ? Tout était dinosaure, alors?
C'est après que c'est devenu beau. Avant, on savait pas, alors tout était gros, épais, couleur caca.
C'est les oiseaux qui ont commencé, tu crois?
Sûr. Il n'y a qu'eux pour avoir des idées pareilles!»



• IMPORTANT. Faites connaître le site de Charlie, diffusez autour de vous! S’il existe, c’est grâce au journal. «Les Puces», c’est dans le journal, «La Puce», c’est sur le site. Achetez le journal (tous les mercredis, en kiosques, 2,50 euros), allez sur le site!

Luce Lapin
lucelapin@charliehebdo.fr
29 octobre 2011

Commenter cet article