Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Dogues du Tibet, comment nous aider pour ne pas que ça recommence

17 Décembre 2011, 12:57pm

Publié par amisdesbetes

 

La décision de justice rendue le 12 décembre 2011 à l’encontre des sœurs Barbé, qui les relaxe de l’infraction d’actes de cruauté ou de sévices graves envers les animaux, pourrait laisser la porte ouverte à toutes formes de maltraitance et de cruauté envers les animaux.

   

Ø    Malgré la présence sur place d’une centaine de cadavres de chiens n’ayant pas résisté aux conditions de détention insupportables imposées par les éleveuses.

Ø     Malgré des actes manifestes de maltraitance et de cruauté constants dans leur élevage

 

         elles vont pouvoir, dans un délai de 5 ans, reprendre leur activité délictuelle de marchandes de chiots !

         elles peuvent détenir à titre privé jusqu’à 9 chiens chacune et donc recommencer discrètement leur activité lucrative !


En tant que parties civiles dans ce dossier, nous n’avons pas la possibilité de faire appel sur la peine qui a été prononcée ni même sur l’incrimination retenue. (Notre appel se limiterait aux seuls dommages et intérêts qui nous ont été alloués.)

Pourtant, nous considérons que les sévices graves et actes de cruauté étaient bien présents dans cette affaire ou qu’à tout le moins, il revenait au Tribunal de rechercher si une autre infraction (tel l’abandon) ne pouvait pas être retenue afin de permettre le prononcé d’une interdiction définitive de détenir un animal, seule peine qui aurait pu avoir une réelle efficacité dans cette affaire.


Seul Monsieur le Procureur de la République d’Albertville peut faire appel pour que ce dossier soit réexaminé entièrement par la Cour d’Appel.


Malheureusement, les informations que nous avons recueillies ces derniers jours semblent indiquer que Monsieur le Procureur de la République n’envisagerait pas de faire appel…et le délai pour agir sera définitivement éteint le 22 décembre prochain.


Nous demandons solennellement à Monsieur le Procureur de la République d’Albertville, d’entendre les Parties Civiles qui souhaitent un nouveau débat dans ce dossier, et d’interjeter appel du jugement du 12 décembre 2011.


Toutes les associations de protection animale intervenantes peuvent témoigner que cette affaire est l’une des plus sordides auxquelles elles ont été confrontées. 

 

Nous nous adressons à vous, qui nous avez soutenu dans notre action.

Dés le  lundi 19 décembre 2011,   vous pourrez agir avec nous, en

appelant le secrétariat du Tribunal de Grande Instance d'Albertville

 au 04 79 32 43 14

afin de connaître la position prise par le Procureur sur l'affaire de

 l'élevage de la honte à Jarrier.

 

C'est le nombre important de vos appels qui permettra de faire rejuger

cette affaire.

Au nom de tous les animaux qui sont morts ou qui ont survécu, nous

 vous adressons un grand merci pour votre implication !

 


 voici  un bel exemple de lettre à envoyer au plus tard avant lundi midi

Commenter cet article