Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Cirques en belgique c'est fait! la Belgique a rejoint l'Autriche

19 Décembre 2013, 07:20am

Publié par amisdesbetes

Une décision qui honore la Belgique :


hippo

La loi adoptée par une large majorité de députés belges interdit dorénavant l'utilisation d'animaux "sauvages" dans les cirques, pour n'autoriser que les seuls animaux "domestiques" et ce, malgré l'opposition des professionnels du cirque. La proposition d'un député de l'opposition de remplacer l'interdiction des animaux sauvages par un renforcement de la répression des cirques ne respectant pas le bien-être animal a été rejetée par une majorité d'élus.Les cirques comportant des lions, tigres, éléphants, devront donc quitter le territoire belge avant la fin de l'hiver.

la Belgique rejoint l'Autriche qui avait déjà pris une telle décision .

  tigr

D'autres pays comme l'Allemagne, le Danemark, la Hongrie, la Suède avaient également opté pour des règlementations analogues partielles, les espèces d'animaux listés n'étant pas forcément les mêmes pour chacun d'eux.

 

 

«Le manque d'espace, l'absence de possibilité de baignade pour certaines espèces ou de congénères pour les espèces grégaires, ainsi que le non-respect des exigences de température, notamment dans les camions», avaient été critiqués par le Conseil du bien-être des animaux, un organe consultatif créé en 2009.

eleph

L'organisation de défense des animaux Gaïa a  salué une «importante avancée pour le bien-être animal» en Belgique. La proposition d'un député de l'opposition de remplacer l'interdiction des animaux sauvages par un renforcement de la répression des cirques ne respectant pas le bien-être animal a été rejetée par une majorité d'élus.

 


La France ne pourrait que s’enorgueillir de suivre ces exemples. Récemment, des propositions communes aux différentes associations et fondations de protection animale concernant la révision de l’arrêté du 21 août 1978, sur les installations mobiles, ont été envoyées au Ministère de l’écologie. Elles restent pour le moment toujours sans réponse.

Commenter cet article