Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

The call of justice

28 Novembre 2013, 06:31am

Publié par amisdesbetes

 

 

TRIBUNAL ANIMAL est plus qu’un groupe musical, c’est un collectif qui a pour objet de prôner un rapport homme-animal radicalement différent de celui que les sociétés occidentales imposent aux individus que nous sommes.

Lire la suite

Communiqué de JP Garrigues, Président du CRAC Europe

25 Novembre 2013, 10:18am

Publié par amisdesbetes

Un mouvement citoyen est en marche… Désormais rien ne l’arrêtera ! Communiqué de J.P. Garrigues

24 novembre 2013, 14:14

Un mouvement citoyen est en marche…

Désormais rien ne l’arrêtera !

 

Le 22 avril 2011 fut une date historique dans notre lutte. C’est le jour où le monde de la torture tauromachique, se croyant tout permis comme à son habitude, s’est tiré une balle dans le pied : André Viard, président de l’observatoire national des cultures taurines, annonçait à la veille de la feria d’Arles, le classement de la corrida au patrimoine culturel immatériel (PCI) de la France.  Il devenait ainsi, pour la circonstance, le porte-parole du ministère de la Culture, grâce à la lâcheté et la complicité de Frédéric Mitterrand, éphémère ministre… On connaît la suite : une indignation nationale, une interpellation du ministre au parlement, le début d’une Union sacrée proposée par le CRAC Europe lors d’une manifestation unitaire le 28 mai 2011 à Paris (www.patrimoine-corrida.fr ), des attaques en justice… Sur ce dernier point, alors que trois associations ont été déboutées ou jugées irrecevables, le CRAC Europe et Droit des Animaux sont toujours dans l’action pour faire supprimer cette infamie. Grâce au talent de nos avocats et à l’extrême compétence de David Chauvet, juriste et vice-président de DDA, notre plainte est en cours d’examen devant la cour d’appel du tribunal administratif de Paris. Nous attendons une date d’audience et nous sommes prêts pour cette nouvelle étape. Si nécessaire, nous irons jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

En parallèle, le CRAC Europe et ses partenaires ont initié de nouvelles actions dites « d’interposition » pour empêcher le massacre des innocents : Rodilhan le 8 octobre 2011 (énorme procès de nos agresseurs début 2014 à Nîmes), Rion des Landes le 24 août 2013, Rodilhan à nouveau le 27 octobre 2013.  AEP (Animaux en Péril), FBB (Fondation Brigitte Bardot) et CRAC Europe vont poursuivre et intensifier leurs actions en 2014. Ce n’est qu’un début ! Sans oublier les manifestations officielles de plus en plus nombreuses et regroupant de plus en plus de militants (plus de 4000 personnes à Alès en mai 2013 pendant tout un week-end).

 

En parallèle, des actions citoyennes, totalement indépendantes des associations, se mettent en place. Nous l’avions annoncé aux autorités dès 2011. Nous avions dit que l’autisme des politiques, cette situation de dictature tauromachique, finirait par générer des actions spontanées et qu’il ne faudrait pas dire que personne n’avait tiré la sonnette d’alarme. Nous sommes entrés dans cette nouvelle période. Celle où la corrida génère de plus en plus de trouble à l’ordre public. Celle où les citoyens n’acceptent plus qu’un petit groupe de barbares se repaissent de la torture d’un animal, juste pour le plaisir, un samedi ou un dimanche après-midi. Le CRAC Europe salue ces initiatives citoyennes qui démontrent qu’il faut mettre en œuvre des forces de police totalement disproportionnées pour défendre la passion ignoble de quelques centaines de personnes. Et le point de rupture est enfin atteint ! Hier à Lunel, il n’y avait pas suffisamment de forces de l’ordre pour assurer la sécurité de la séance de massacre :

 

http://www.objectifgard.com/2013/11/23/tauromachie-de-lunel-saint-laurent-daigouze-le-coup-de-pression-des-anti-a-fait-plier-le-collectif-corridafrance/

 

 

http://www.midilibre.fr/2013/11/21/la-joie-des-anti,786598.php

 

Un immense bravo à tous ces militants qui viennent d’obtenir un nouveau résultat ! Lunel annulé ! St Laurent d’Aigouze annulé et un responsable d’association tauromachique qui démissionne ! Tout cela est dans la droite ligne de l’annulation du toro de fuego début septembre 2013 à Amélie les Bains. C’était aussi une action citoyenne suite au message d’alerte envoyé par le FLAC 66.

 

Aujourd’hui dimanche 24 novembre, des citoyens se mettent en danger à Rion des Landes pour tenter d’empêcher la tenue d’une nouvelle séance de « sévices graves et d’actes de cruauté ». Une fois de plus, cela va coûter cher ! Un hélicoptère surveille la zone ! En période de crise économique, les élus vont-ils encore longtemps utiliser l’argent public pour protéger les tortionnaires ? Dans les jours qui viennent, nous vous proposerons une procédure simple à mettre en œuvre afin que ce soit les communes organisatrices et pas l’Etat qui règle la facture. Les impôts locaux des villes et villages de sang risquent de sérieusement augmenter ! Avec les élections municipales en mars prochain, est-ce bien raisonnable ?

 

http://aquitaine.france3.fr/2013/11/24/rion-des-landes-premieres-echauffourees-entre-gendarmes-et-anti-corridas-lors-de-la-fiesta-campera-364005.html

 

http://www.sudouest.fr/2013/11/24/rion-des-landes-les-anti-corridas-sont-bien-la-1238812-3503.php

 

http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/2013/11/24/tauromachie-10-ans-de-recul-continu/

 

Pour finir, vous savez peut-être déjà que j’ai reçu jeudi 21 novembre une « citation directe devant le tribunal correctionnel de Dax » pour le 13 janvier 2014. Je suis donc attaqué par le club taurin de Rion et par une douzaine de personnes pour « injures publiques envers des particuliers ». Nous préparons notre défense ! Cette attaque démontre que les organisateurs de la novillada de Rion des Landes avaient bien menti : aucune dégradation, aucune blessure, rien chez les aficionados. Juste des mots contre des actes de torture… « Sévices graves et actes de cruauté », c’est la loi qui le dit et nous ne manquerons pas de le rappeler…

 

Et bravo à tous les citoyens militants. Comme le dit si bien Jean-Marc Montegnies, président d’AEP : la révolution est en marche !

 

Pour le CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues

Lire la suite

Pour un nouveau statut juridique de l'animal

22 Novembre 2013, 18:37pm

Publié par amisdesbetes

Signez la pétition Pour un nouveau statut juridique de l'animal

Le Code civil, pilier du droit français, ne prévoit que 2 régimes juridiques : celui des "Personnes" et celui des "Biens" incluant les animaux. Au regard de ce texte, il n'y a donc aucune différence entre une table et un animal ! Comment, alors, protéger efficacement les animaux ?

À travers cette pétition, la Fondation 30 Millions d’Amis demande à la Garde des Sceaux de :

  • Modifier d’urgence le Code civil
  • En créant une 3ème catégorie pour les animaux, distincte des "Personnes" et des "Biens"
  • Reconnaissant les animaux comme des êtres vivants et sensibles

Aujourd'hui, avec vous, nous pouvons gagner ce combat. Le mouvement est en marche et prend de l'ampleur... Mais nous avons besoin d'1 million de signatures pour faire entendre la voix des animaux aux pouvoirs publics et au législateur !

 

90% de l'opinion française et 24 intellectuels Français se mobilisent

Selon un récent sondage*, 90% des Français approuvent notre requête, et 85% pensent que cette question doit être réglée aujourd'hui même.

En octobre dernier, 24 intellectuels ont également rejoint notre combat et signé un manifeste relayé dans tous les médias. Parmi eux, des penseurs, écrivains, historiens ou scientifiques aussi respectés et influents que Hubert Reeves, Edgar Morin, Luc Ferry, Alain Finkielkraut, Erik Orsenna, Elisabeth de Fontenay, Florence Burgat, Michel Onfray, Irène Frain, Boris Cyrilnuk, Jean-Pierre Marguénaud...

Téléchargez (pdf), imprimez et diffusez la pétition autour de vous

Lire la suite

Dimanche sans chasse, est-ce possible?

22 Novembre 2013, 18:25pm

Publié par amisdesbetes

Article LPO

Le Dimanche sans chasse ?

Le maire de la commune de Treffort Cruisiat dans l'Ain (prés de Bourg-en-Bresse), a fait voter par son conseil municipal la mise en place d'un jour de non chasse, en l'occurrence le dimanche. Une initiative courageuse saluée par la LPO et qui pourrait bien servir d'exemple à de nombreuses autres communes en vue des municipales de 2014.

Monsieur Raymond Maire est maire de la commune de Treffort Cruisiat (4000 hectares dont 1000 ha en baux de chasse), 45 chasseurs (dont 38 à la retraite) et près de 40 chasseurs venant de l'extérieur de la commune. Récemment, il a reçu la visite de François Darlot, président du RAC (rassemblement pour l'abolition de la chasse) et d'Aline Maatouk Renard pour la FBB (Fondation Brigitte Bardot). Cette rencontre portait sur la question du renouvellement des baux de chasse. En effet la commune doit renouveler le 31 décembre 2013 pour 9 ans, près de 1000 ha de baux de chasse sur la zone la plus chassée de la commune, territoire connu d'une population conséquente de sangliers entretenue par la société de chasse locale. Raymond Maire est fermement décidé à imposer aux chasseurs de laisser le dimanche sans chasse. Cette décision a fait l'objet d'une délibération du conseil municipal qui a entériné la proposition.

Monsieur Maire tient à ce que cette décision fasse l'objet d'un débat public, ce qui sera fait dans le courant de l'année 2014. Selon François Darlot  « Cette démarche volontaire courageuse et déterminée pourrait représenter un point de départ important par son caractère exemplaire. Ainsi comme Monsieur Maire l'espère lui-même, cette position pourrait être reprise par d'autres municipalités. Nous allons réfléchir aux moyens de pouvoir exploiter et valoriser cette initiative afin de la présenter comme un exemple à suivre à l'ensemble des maires de France ». Une initiative utile et courageuse que n'a pas manqué de saluer Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO.

Lire la suite

Dignité animale : compte rendu et action sur Lyon

19 Novembre 2013, 17:56pm

Publié par amisdesbetes

 Dignité Animale

 

manif fourrure2

50 personnes étaient présentes ce samedi 16 novembre pour manifester contre la fourrure, plusieurs slogans « non à la fourrure, non à la torture »,  « les animaux ne sont pas des manteaux », « torture animale, argent sale », ont été repris par l’ensemble des militants durant la marche.
Une haie d’honneur à été réalisée sur la place Bellecour afin d’interpeller les passants, leur attention étant attirée aussi bien par les images des pancartes que par les videos montrant la fabrication de fourrure  diffusées via un ordinateur portable. Durant ce rassemblement silencieux, un discours a été prononcé sur les conditions d’élevage et de mise à mort des animaux liées a ce commerce déplorable. La marche s’est ensuite poursuivie rue de la République, un happening s’est déroulé devant Kookaï , enseigne qui ignore insolemment les incessantes demandes pour l’arrêt de la fourrure. Un discours et des slogans ont étés prononcés devant l’enseigne. La marche s’est terminée place de l’opéra, environ 400 tracts ont étés distribués durant la manifestation

Merci aux militants qui étaient présents ce jour malgré le froid

article de presse :

 

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/11/18/dignite-animale-dit-non-au-commerce-de-la-fourrure

Dignite animale poursuit sa campagne  en constituant une liste des enseignes sur lyon refusant ce commerce.

 

 

 

 

Pour continuer le combat, chacun peut agir quotidiennement :

- En distribuant des tracts aux personnes qui portent de la fourrure      non a la fourrure


 

- En participant à la campagne « mode sans fourrure »

"Mode Sans Fourrure" a lancé une campagne ciblant trois grandes marques ! Cette semaine, c'était parti avec Kookaï !

Voyez vite comment participer à la cyberaction :
1) Sur le Site de leur jeu concours
2) Sur Twitter
3) Sur Facebook
4) Par Mail


http://animalter.com/soutenez-nos-campagnes/mode-sans-fourrure/120-action-1-kookai-l-enfer-c-est-la-fourrure


Des clics, des tweets, des com'... ça prend peu de temps et ça peut rapporter beaucoup aux animaux.
L'image des marques se joue sur les réseaux ! Si on leur expliquait comment gagner en popularité ?

Rejoindre l'événement sur FB :

https://www.facebook.com/events/445327558918467/?fref=ts

    logo stop gavage

jeudi 21 novembre : changement d'horaire 

l'action contre le FOIE GRAS organisée par L214 - Éthique & Animaux et Dignité Animale

    aura lieu place de la République Lyon 2e de 14H à 16H

Stand d'information, distribution de tracts.

Pour cette action, merci de venir en vêtements noirs chics. 
  

 

       les animaux ne sont pas des clowns



MEDRANO ayant prolongé son séjour à LYON,  nous ajoutons 2 dates à notre agenda :

vendredi 22 novembre  de 18H30 à 19H30        distribution de tracts
dimanche 24 novembre de 13H30 à 14H30    distribution de tracts + rassemblement silencieux +visuels

angle Quai Perrache et rue Nivière-Chol, et angle rue Vuillerme et rue Nivière-Chol,  Lyon 2e  
Venez nombreux !! 
Contact : Eliane  0663402839 ou 0670251125
  

Lire la suite

Tribunal Animal revient

17 Novembre 2013, 17:01pm

Publié par amisdesbetes

Les extrémistes sont de retour

verdict

 

Eh oui, les Extrémistes, c’était le premier titre de l’album Tribunal Animal I, sorti en 2004 ! Vous vous souvenez ? Bon d’accord, pour les rares qui ne connaitraient pas (pff !), on explique un peu.

TRIBUNAL ANIMAL est un collectif artistique construit autour d’un groupe musical basé en France. Ce collectif a pour objet de prôner un rapport homme-animal radicalement différent de celui que les sociétés occidentales imposent aux individus que nous sommes. En dénonçant les conditions dramatiques dans lesquelles la plupart des animaux sont élevés pour être mangés. En prônant donc le végétarisme, le végétalisme et mieux encore le véganisme. En dénonçant l’expérimentation animale, les industries vestimentaires (cuir, fourrure, etc…), les divertissements spécistes (chasse, cirques, zoos…) et d’une façon générale toute activité qui considère les animaux comme des marchandises.

TRIBUNAL ANIMAL a sorti son 1er album en 2004. Après plusieurs collaborations artistiques, le groupe a ensuite participé à la musique du film A.L.F. de Jérôme LESCURE (2012). Son dernier album est TRIBUNAL ANIMAL Acte II (2013). Dans chaque album, les chansons sont en français ou en anglais, et parfois bilingues.

Lire la suite

les parlementaires aficionados veulent faire dissoudre le CRAC

14 Novembre 2013, 07:05am

Publié par amisdesbetes

Le groupe d'études sur la tauromachie au Sénat et à l'Assemblée nationale s'est réuni mardi soir pour examiner la possibilité d'interdiction du comité radicalement anticorrida  souhaitant faire remonter ce fantasme à Manuel Valls lui même.

 

Anna aglore représentante du CRAC commente sur son blog :

 

"En théorie, les députés et les sénateurs étant des législateurs, ils devraient connaître la loi. En pratique, certains en sont très loin."

 

"La manifestation officielle conduite par Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC, a soigneusement respecté l’arrêté municipal. Il est vrai que certaines personnes parmi les manifestants ont tenté de pénétrer à l’intérieur de ce périmètre (sans y parvenir) mais cela ne peut en aucun cas engager la responsabilité du CRAC. Le cas échéant, ces personnes pourraient être l’objet de poursuites à titre individuel. Mais l’association, certainement pas."

 

"En revanche, de nombreux manifestants blessés par les forces de l’ordre alors qu’ils se trouvaient en zone autorisée ont, eux, porté plainte pour violences injustifiées."

 

Venons-en à la question de fond : sur quels critères une organisation peut-elle être dissoute ? La loi est parfaitement claire à ce sujet. Il n’existe que deux possibilités :

1 – La dissolution judiciaire

Elle est demandée par les pouvoirs publics ou à la requête de toute personne y ayant un intérêt légitime si l’un des cas suivants est avéré :

  • objet illicite,
  • association créée ou détournée de son objet pour commettre des infractions graves,
  • dérives sectaires,
  • conflit sérieux et permanent entre les membres de l’association, rendant impossible le maintien du lien associatif et la poursuite des activités.

Aucun de ces cas ne s’applique au CRAC, dont l’objet est licite, dont les actions sont conformes à cet objet, dont le fonctionnement n’a rien à voir avec celui d’une secte et dont la cohérence nous attire chaque jour plus d’adhésions.

2 – La dissolution administrative

La décision de dissolution est prise soit par le gouvernement, soit par le préfet si l’organisation visée est dans l’un des trois cas suivants :

  • association de supporters sportifs violents,
  • groupe de combat ou milice privée,
  • groupement terroriste.

Là encore, on voit mal comment le CRAC, totalement pacifiste dans toutes ses actions, pourrait tomber dans l’une ou l’autre de ces catégories. Mais on comprend mieux pourquoi les têtes pensantes des aficionados nous traitent de hooligans : afin de nous faire rentrer dans la catégorie “supporters sportifs violents”. Sauf que la corrida n’est pas un sport, ni pour les procorrida (ils disent que c’est un art), ni pour les anti  (ils disent ce que dit la loi, à savoir qu’il s’agit de sévices graves et actes de cruauté sur des animaux).

 

L'article illustré d'Anna Galore à lire ici

Lire la suite

Ricotta végétale

12 Novembre 2013, 08:26am

Publié par amisdesbetes

Un petit détour recommandé sur  Vegan blog

vous y découvrerez d'excellentes idées et recettes, à titre d'exemple j'ai copié ceci. Rien de plus facile, et  de nombreuses utilisations possibles

 

ricotta-di-soia 

 

Ingrédients pour une portion:

 

200 ml de lait de soja au naturel
1 c.s. de vinaigre de cidre

 

Préparation:

 

Faire bouillir le lait, dès qu’il arrive à l’ébullition maxime (quand la mousse sur le lait presque déborde) verser dedans la cuillère à soupe de vinaigre, éteindre et tourner.
Il devrait cailler tout de suite, les petits grumeaux monter et se séparer du reste du liquide translucide.
Si, au contraire, les grumeaux se forment mais le liquide est encore blanc, faites bouillir à nouveau et ajoutez encore quelque goutte de vinaigre de cidre.
Enlevez toute la partie coagulée et égouttez-la dans une passoire, passez-la rapidement sous l’eau pour enlever la pointe acide du vinaigre.
Laissez la “ricotta” à égoutter, vous pouvez aussi la presser légèrement pour la dégorger un peu plus de l’eau en excès.
Vous pouvez maintenant la mettre dans une petite assiette et voilà che votre ricotta est prête. Avec ces quantités vous obtiendrez environ 60 g de ricotta.
Chef: Concita

Lire la suite

L'enmerdeuse : une vie de cochon

10 Novembre 2013, 17:27pm

Publié par amisdesbetes

Emission de France2 : mardi 12 novembre 22H35

 

Diffusé dans l'émission

 

« Les cochons ! Ils sont tout roses, si attachants avec leurs grands yeux. Et ils sont partout dans nos assiettes. Ils sont tellement présents que j’ai voulu connaître la face cachée de ma tranche de jambon. C’est l’histoire triste et vraie d’un système devenu absurde où il n’y pas de coupable mais dont nous sommes tous responsables. Un monde où les hommes et les animaux sont devenus des machines.

Il y a des moments où il faut être une emmerdeuse. » Olivia Mokiejewski Après s’être intéressée à la recette du Coca- Cola, l’emmerdeuse a décidé de se pencher sur le hamburger des Français, le jambonbeurre. On en consomme chaque jour plus de 2 millions. Il faut dire que quand on n’a pas beaucoup le temps de cuisiner, comme elle, le jambon c’est pratique, bon et pas cher. Le porc est d’ailleurs la viande la plus consommée en France et dans le monde. Le jambon blanc fait partie des dix produits les plus vendus de la grande distribution. L’image que nous vend l’industrie est celle d’un produit simple, sain et authentique dans laquelle le cochon n’apparaît jamais. D’ailleurs il y a 1,2 milliard de cochons sur terre et pourtant, on ne les voit jamais.

Olivia Mokiejewski a voulu savoir ce qu’il se cachait derrière cette tranche de jambon et son déguisement champêtre. Elle a tenté de suivre le parcours d’un cochon de l’élevage jusqu’à l’assiette. Et ça n'a pas été simple. La filière porcine est l’une des plus discrètes du secteur agroalimentaire. Et pour ne rien arranger, elle traverse une grave crise qui touche de plein fouet la Bretagne, la région du cochon. Cependant, certains acteurs de la filière (éleveurs, salariés d’abattoirs) qu’on entend rarement, et qui dénoncent ce manque de transparence, ont accepté de témoigner. Comment sont élevés les cochons ? A quoi ressemble le quotidien de ceux qui nous nourrissent ? Pourquoi estil si difficile de filmer dans une usine de jambon ? Quel est impact de notre consommation du « toujours moins cher » ? L’emmerdeuse a voulu regarder sa tranche de jambon droit dans « les yeux ».

Dans la collection "L'Emmerdeuse" incarnée par Olivia Mokiejewski.
Un documentaire d'Olivia Mokiejewski
Réalisé par Yann L'Hénoret et Olivia Mokiejewski.
Produit par Nilaya productions et France Télévisions.

Lire la suite

1 2 > >>