Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Interdiction des fermes à fourrure aux Pays-Bas

30 Décembre 2012, 19:41pm

Publié par amisdesbetes

 

Amsterdam, 18 décembre 2012 –  les organisations de protection animale aux Pays-Bas célèbrent une énorme victoire attendue depuis longtemps. Le Sénat a voté en faveur d'une interdiction de l'élevage de visons pour la fourrure. Elle entrera en vigueur en 2024, ce qui signifie qu'à cette date, il n'y aura plus de fermes à fourrure  aux pays-bas. Fur Free Alliance, un réseau d'organisations de protection animale dans le monde entier, se félicite de cette interdiction et espère que d'autres pays suivront, car il est clair que la souffrance de cet animal pour la mode n'est plus acceptable.


Avec 6 millions de visons tués chaque année, les pays-bas sont le troisième plus grand producteur mondial de peaux de vison, après le Danemark et la Chine. Le débat politique sur l'interdiction de l'élevage de visons a débuté en 1999. Un projet de loi pour l'interdiction dès 2018 a été accepté par la Chambre des représentants mais n'a pas obtenu la majorité au Sénat.

 

Le principal argument a été les problèmes financiers que cela causerait aux éleveurs. C'est pourquoi le projet de loi initial a été changé pour entrer en vigueur en 2024 offrant  une compensation financière  de 28 millions d'euros pour les éleveurs. Four Paws Netherland et Fur for Animals espèrent que les autres pays suivront l'exemple qui ont mis en Autriche, le Royaume-Uni et la Croatie.

 

« Si les Pays-Bas peuvent  interdire l'élevage de 6 millions par an de visons pour la fourrure par 159 éleveurs pour des raisons éthiques, il n'y a aucune raison pour que d'autres pays ne mettent pas fin à cette forme de cruauté envers les animaux », explique Thomas Pietsch de Four Paws, expert en animaux sauvages.

 

Nicole van Gemert, directrice de Fur for Animals, est heureuse qu'après un processus politique de 23 ans, les politiciens ont pu écouter la majorité de la population des pays-bas : "une enquête menée par le ministère de l'Agriculture a démontré cette année que seulement 7 % des Néerlandais approuvait la mise à mort des visons pour la fourrure. C'est une étape logique pour interdire l'élevage du vison après l'interdiction concernant la fourrure de chien, de chat et de phoque. »

 

Respectivement, en 1995 et 1998, l'annonce de  l'interdiction de l'élevage des renards et chinchillas pour la fourrure est entrée en  vigueur le 1er avril 2008. L'interdiction de l'élevage de visons pour la fourrure mettra un terme à toutes les fermes à fourrure aux Pays-Bas.

 

SOURCE

Lire la suite

Magnifique discours

30 Décembre 2012, 19:23pm

Publié par amisdesbetes

Pour ce dernier jour de l'année 2012, je vous propose de prendre connaissance de cet excellent discours de Philip Wollen, ex-vice-président de la Citizen Bank, australien, qui  participe à un débat pro/anti veganisme au St James Ethics Centre et au Wheeler Centre, en Australie.

 

 

 

Retirons la viande de nos menus, nous avons tous à y gagner.

Lire la suite

Des cigognes à Aix-les-Bains

27 Décembre 2012, 09:33am

Publié par amisdesbetes

IMGP6951b

 

à visiter :un très bon site d'infos sur la cigogne blanche

 

images

 

Oiseau migrateur légendaire, la cigogne blanche (Ciconia ciconia) habite notre imaginaire depuis des siècles. Proche de l'homme dont elle partage souvent l'habitat, elle fut longtemps un symbole sacré de la fécondité, comme en témoignent les illustrations des livres pour enfants : de ses lointaines migrations, elle rapportait chaque année les bébés enveloppés dans un linge.

 les programmes de réintroduction entrepris dans toute l'Europe  depuis ont été couronnés de succès.En France, en 1970, il ne restait qu'une dizaine de couples nichant sur les toits alsaciens

 

IMGP6957bsur l'hippodrome d'Aix le 26 12 2012

 

La migration des cigognes


La cigogne est apte à survivre dans des climats froids, mais ce sont les conséquences de l'hiver qui la font migrer. La neige et les sols gelés, l'hibernation des petits rongeurs, la disparition des insectes, poussent ces grands oiseaux à chercher des terres plus fastes, jusqu'en Afrique de l'Ouest. Ils quittent alors l'Europe à la fin de l'été pour revenir vers la fin février. Les cigogneaux de l'année prennent rapidement leur envol pour leur première migration l'été suivant. Ils restent "exilés" durant trois ans, jusqu'à leur maturité sexuelle, avant de revenir sur leur lieu de naissance.

C'est surtout ce rituel migratoire qui constitue depuis des décennies la perte de ce splendide volatile.

 

Sédentarisation, migration partielle, les comportements changent, sans doute en relation avec le réchauffement climatique. Dans l'Ouest de la France, l'abondance de l'écrevisse américaine dans les marais et la présence de décharges à ciel ouvert assurent la nourriture. (L'impact de la fermeture des décharges sera intéressant à observer!)



 Les ornithologues ne s'expliquent pas totalement ce phénomène mais les climats plus cléments en général sur l'Europe de l'Ouest seraient responsables de cette sédentarisation naturelle. De même, la colonisation de l'ouest de la France (Vendée, Charente-Maritime) par de nouvelles populations de cigognes reste un mystère pour les spécialistes, qui ne parviennent pas toujours à en identifier l'origine. Nicheront-elles un jour à Aix?
IMGP6933b
IMGP6935b

Lire la suite

Consommation éthique

23 Décembre 2012, 08:48am

Publié par amisdesbetes

Logo-Label OneVoice OV-564x339

Octobre 2012 – Plus d’un millier de produits de beauté, de soin, et d’entretien arborent le label One Voice. Identifiant les produits non-violents pour les animaux, la planète et les humains, le label One Voice est plébiscité par un nombre croissant de consommateurs.


Le label One Voice s’installe dans les habitudes de consommation. Permettant de repérer facilement les produits respectueux du vivant, il offre un moyen d’action supplémentaire à tous ceux qui optent pour une consommation responsable et raisonnable. Si la procédure de certification peut, parfois, être longue et contraignante pour les entreprises, elles sont de plus en plus nombreuses à choisir le label One Voice pour la transparence de ses critères et l’absence de tout intérêt mercantile.

 

Marque de confiance
Depuis les pionnières – Léa Nature, Phyto Actif, Hyteck Aroma Zone et Phyt’s –, la liste des marques qui s’engagent dans la labellisation One Voice ne fait que croître. Mondialement connues, telle Yves Rocher avec des produits pour le bain, soins du visage et du corps, ou plus confidentielles comme Coslys avec des produits très spécifiques ou de niche, aujourd’hui plus de 32 marques ont choisi de valoriser leurs produits grâce au label One Voice. Pourtant, il est l’un des plus exigeants, voire le plus exigeant, sur le marché de la certification.

 

Non-testés sur animaux, vegan et bio
Pour obtenir le label, les produits, ou leurs ingrédients, doivent en effet ne pas avoir fait l’objet de tests sur animaux (vivants, en devenir ou suite à un prélèvement), ne pas comporter d’ingrédients d’origine animale (hors mis le miel, le pollen et la cire d’abeille) et être issus de l’agriculture biologique. Une combinaison de critères inédite qui est la seule à pouvoir garantir aux personnes végétariennes, végétaliennes comme aux consommateurs en quête d’articles éthiques, des produits non violents et respectueux du lien qui unit la Terre, les humains et les animaux.

 

Grâce aux consommateurs
D’ailleurs, ce sont les consommateurs qui font le succès du label auprès des marques. De plus en plus nombreux à combattre l’idée d’une société de consommation à tout prix, les consommateurs en sont devenus les véritables ambassadeurs. En privilégiant lors de leurs achats les produits respectueux du vivant et de la planète, ils adressent un message fort aux fabricants, laboratoires et points de vente. Ils n’hésitent pas non plus à solliciter directement les marques qu’ils apprécient pour leur demander des produits éthiques, répondant aux critères One Voice.

 

Éthique pour tous
Les produits de beauté et d’hygiène sont encore les plus nombreux à être certifiés, mais d’autres produits de consommation courante, tels les produits d’entretien, font également partie des labellisés. One Voice va annoncer très prochainement le déploiement du label avec un second niveau de certification permettant à de nombreuses marques d’accéder à la labellisation avec des produits de qualité éthique accessibles aux plus petits budgets. En attendant, rendez-vous rubrique Produits. Un moteur de recherche avancée permet en un clic de vérifier si votre soin fétiche ou produit ménager préféré est l’un des 1 370 produits référencés et dans quels points de vente il est distribué. Du magasin spécialisé à la grande distribution, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

 

Logo-Label-bleu OV

 

Octobre 2012 – Avec un second niveau de certification, de couleur bleue, One Voice ouvre la voie de sa labellisation à un plus grand nombre de produits et de marques. Pour accéder à la certification bleue deux critères, seulement, sont exigés : vegan et non testés sur animaux. Grâce au logo bleu, One Voice accompagne encore plus les consommateurs en quête de produits non violents.


Il y avait déjà le logo orange qui permettait d’identifier les produits non-testés sur animaux, vegans et Bio. Une combinaison unique et très exigeante en matière de certification qui garantit aux consommateurs des produits respectueux du vivant et de la planète. Avec le logo bleu, One Voice propose un autre niveau de certification. Toujours exigeante, la certification bleue labellise des produits non-testés sur animaux et sans ingrédient d’origine animale (hormis le miel, le pollen et la cire d’abeille biologiques) mais n’impose pas la certification Bio. Une différence qui devrait permettre à de nombreux produits, autres que cosmétiques, et à une grande diversité de marques, notamment parmi les plus abordables, d’accéder à la labellisation One Voice.

 

Plus de produits à des prix accessibles
L’obligation inédite de réunir les trois critères du logo orange peut freiner la démarche de labellisation, notamment pour les petites et moyennes entreprises. Plus abordable, avec ses deux critères, la certification bleue permettra à de nombreuses marques cosmétiques, de produits d’entretien, de vêtements… de valoriser leurs produits sans cruauté et de répondre ainsi à la demande croissante du public. Plus responsables et soucieux de la qualité non violente des produits qu’ils achètent, les consommateurs sont en effet de plus en plus nombreux à plébisciter les produits et les marques en accord avec leur conscience. Avec le logo bleu, One Voice répond aux attentes des consommateurs en leur permettant d’identifier, simplement et rapidement, une gamme et un nombre élargis de produits certifiés, français et étrangers. Cette diversité devrait également profiter aux budgets les plus modestes avec l’arrivée sur le marché de produits labellisés à des prix abordables au plus grand nombre.

 

Un même niveau d’exigence…
Si avec le logo bleu, l’idée est bien de « démocratiser » l’accès à des produits répondant à des principes éthiques, ce n’est pas au détriment du niveau d’exigence. Comme pour le logo orange, les produits sont, bien sûr, non-testés sur animaux, qu’il s’agisse des ingrédients qui les composent ou de leur formulation. Tout ingrédient d’origine animale est lui aussi banni, à l’exception du miel, du pollen et de la cire biologiques, les abeilles jouant un rôle essentiel dans la chaîne de la vie.

 

…et d’indépendance
La certification bleue perpétue également le caractère indépendant du label One Voice. L’association ne certifie pas elle-même les produits. Un organisme indépendant octroie la certification à l’issue d’un audit de plusieurs mois qui permet de vérifier que les produits remplissent l’intégralité des critères définis par One Voice et la mise en place, en interne, de procédures de contrôle garantissant, à tout moment, le respect de ceux-ci à chaque étape de production. Aucun droit, aucune adhésion, aucun don n’est demandé aux entreprises pour l’utilisation du logo One Voice.

 

Changer les habitudes de consommation
Depuis sa création, le label One Voice accompagne, guide et aide les consommateurs dans leur démarche d’achat responsable. Par son niveau d’exigence, la transparence de ses critères et son indépendance, le label One Voice est un gage de la qualité éthique des produits. En rendant plus accessible sa certification, One Voice contribue à faire évoluer les mentalités et les habitudes de consommation. Mieux informés, les consommateurs se révèlent en effet plus exigeants quant à la qualité de leurs achats, qu’ils soient effectués en magasins spécialisés ou au supermarché. En inscrivant l’exigence dans les habitudes de consommation, One Voice contribue à édifier les bases d’une société non-violente pour tous les êtres vivants et la Terre. Aujourd’hui, 1407 produits sont labellisés One Voice, orange ou bleu.

Lire la suite

Gérard DEPARDIEU en Belgique

16 Décembre 2012, 10:38am

Publié par amisdesbetes

 

 

Je n'oublie pas la déclaration de Gérard DEPARDIEU à Midi Libre (au moment tournage de Bellamy  de Claude CHABROL)

"La corrida est un rituel sublime. Il ne faut pas entendre les arguments de ceux qui s’élèvent contre cette tauromachie, d’ailleurs les anticorrida sont beaucoup plus violents que tous les matadors qui tuent les toros".

DEPARDIEU part bouffer des frites en Belgique, eh bien casse toi pauv '.... ! bm

depardieu-belge 0

Lire la suite

Dogues du Tibet : le verdict

13 Décembre 2012, 19:05pm

Publié par amisdesbetes

le verdict du procès en appel des soeurs Jacqueline et Françoise BARBE a été rendu Jeudi 13 décembre

 

IMGP6833

 

Nouvelle déception à l'énoncé du verdict pour les adhérents de notre association présents au tribunal. Les mauvaises décisions du premier jugement ont été reconduites : 5 ans d'interdiction d'élevage et de nombreuses amendes pour les soeurs BARBE ( évidemment insolvables). Nous aurions souhaité une interdiction de détenir des animaux pour ces éleveuses qui ont laissé mourir en silence et dans d'atroces souffrances des dizaines de dogues du Tibet. 

 

IMGP6832

  Madame ASKEVIS, Directrice du refuge Amis des Bêtes, répond aux médias    début à 1mn20 

 

Une justice qui se moque des valeurs des défenseurs de la cause animale, qui se moque du travail des associations de protection animale, qui se moque des équipes professionnelles et bénévoles qui oeuvrent dans les refuges où échouent les animaux survivants détenus dans ces élevages en perdition qui ne sont jamais ou si peu, ou encore trop tardivement, contôlés par une administration défaillante.

 

Une justice qui n'a pas de valeur d'exemple aux yeux des élevages, usines à chiots, commerces nauséabonds.

 

Une justice qui ne rend même pas service aux éleveuses qui ont "ça" dans la peau, comme cela avait été dit au cours du premier procès, et qui, n'en doutons pas, retomberont dans les mêmes pires difficultés, aveugles aux souffrances que leur incompétence génère

 

Mais surtout, une justice qui ne prend pas en compte la souffrance des animaux, et nous pouvions nous y attendre, car ce n'est ni un scoop, ni un fait nouveau, la France n'est pas le pays des droits des animaux. Aux yeux du droit français n'oublions pas que les animaux domestiques ne sont pas considéré comme des êtres sensibles mais uniquement comme des meubles.

bm

 

 

 

 

 

 


Lire la suite

Etonnants silures chasseurs...de pigeons dans le Tarn!!

9 Décembre 2012, 09:10am

Publié par amisdesbetes

 

J'ai tout d'abord pensé, à tort, que cette vidéo qui fait le buzz était un canular. Elle semble confirmée partout. L'article qui lui fait suite provient du site du Parisien.

Nous avons encore bien des choses à apprendre sur l'intelligence des poissons et leur faculté à transmettre leur comportement (leur savoir?)

 

 

 Ces redoutables poissons carnassiers peuvant atteindre jusqu'à 2,5 m de long. Au bord du Tarn, à Albi, les silures mangent désormais les pigeons en sortant partiellement de l'eau, comme l'ont constaté des chercheurs de l'Université Paul-Sabatier de Toulouse. Les images impressionnantes filmées par ces scientifiques font déjà un buzz terrible sur le site de partage You Tube.



Il s'agit d'une «modification physiologique très nette» : la chasse a lieu de jour, alors que le silure se nourrit en général la nuit. En outre, il s'attaque à un nouveau type de proies et il est capable de changer de milieu pour chasser, en allant sur terre, fait remarquer l'un des auteurs de l'étude, le chercheur Frédéric Santoul.

Selon cette étude publiée par la revue scientifique américaine PLoS ONE, de la Public Library of Science, certains poissons se postent près d'un point où les pigeons viennent boire et se baigner. Dès qu'un oiseau s'ébroue à proximité, le silure bondit pour l'attraper, l'emmener dans l'eau, le gober et le digérer. L'opération, selon les chercheurs, peut prendre de une à quatre secondes. Généralement, le poisson ne sort que partiellement de l'eau, mais l'un d'eux s'est échoué avant de réussir à regagner la rivière en se contorsionnant, a noté Frédéric Santoul.

Des silures spécialisés dans cette chasse aux pigeons

Il semble que «des individus se spécialisent dans cette chasse», défendant leur territoire contre les autres silures, et peuvent arriver se nourrir «à 80 % de pigeons» selon le chercheur. Certains en mangent trois par jour. Par ailleurs, leur taux de réussite est de 28%, soit le même que le lion chassant l'antilope ou le chat une souris.

Plus gros poisson d'eau douce d'Europe, le silure glane (silurus glanis) se nourrit généralement de brèmes, de chevennes, de carpes, d'écrevisses... Opportuniste, il peut également manger des rongeurs (rats, ragondins...) ou de jeunes palmipèdes.

Le silure, qui avait disparu de longue date des rivières françaises, a été réintroduit dans le Tarn en 1983, sans doute par des pêcheurs qui voulaient pratiquer la pêche au gros.

Lire la suite

1 2 > >>