Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Cerf abattu dans le salon : les veneurs condamnés

28 Avril 2012, 16:57pm

Publié par amisdesbetes

 LADEPECHE.fr

 

Cinq ans après avoir vu un cerf pourchassé se réfugier dans leur salon, où il a été achevé le 3 novembre 2007, les riverains des Abriols à Larroque ont remporté une victoire, hier. Le tribunal correctionnel d'Albi a reconnu « coupables de mise en danger de la vie d'autrui » Henri-Louis Baysset, 77 ans, président de l'Équipage de Grésigne à l'époque des faits, ainsi que Nicolas Pinel et Jérôme Lagarrigue, deux de ses veneurs. Les trois hommes sont condamnés au retrait de leur permis de chasse et à l'interdiction d'en solliciter un nouveau avant un an. Ils sont reconnus « responsables du préjudice ». Chacun d'eux devra payer 1 000 € au titre des frais aux victimes. Une nouvelle audience est fixée au 10 septembre 2012 à 10 heures, pour ce qui est des intérêts civils. Les poursuites portaient aussi sur une première affaire, remontant au 11 février 2006. Un cerf avait fini dans la buanderie de la même famille. Pierre et Patricia Rossard avaient été très choqués, ainsi que leurs deux enfants et celui d'une amie.

 

201204271065 zoomHenri-Louis Baysset, ex-président de l'Équipage de Grésigne, hier à la sortie de la salle d'audience./Photo DDM, A.-M.D.

"Première en France"

À la sortie de la salle d'audience, Henri-Louis Baysset a annoncé qu'il fera « évidemment appel. Pour qu'il y ait mise en danger de la vie d'autrui au plan juridique, il faut un article de loi. Or en l'espèce, il y en a aucun. L'avocat des plaignants dit que le cahier des charges de l'Office national des forêts (ONF) a force de loi, mais ce n'est pas le cas. J'ai regardé les statistiques de l'ONF sur 10 ans et j'ai 40 ans de chasse à courre derrière moi. Il n'y a pas eu un accident. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu un préjudice pour ces gens qui n'y sont pour rien, ne serait-ce que leur avoir fait peur, mais il n'y a rien de répréhensible au regard de la loi. Les veneurs ont fait ce qu'ils ont pu pour éviter ces incidents. Nous ne sommes pas dans une région de vénerie. Si cela avait été le cas, le jugement aurait été différent. »


Le jugement ravit en revanche Me Bernard Viguié, avocat toulousain des Rossard : « Même si la condamnation est peu importante, ce n'est pas le problème, ce n'est pas ce qu'on recherchait, l'essentiel, c'est que les chasseurs soient reconnus coupables. C'est une question de principe. Pour la première fois en France, le tribunal correctionnel a retenu le délit de mise en danger de la vie d'autrui. Il y avait déjà eu des jugements en ce sens pour la chasse à tir, mais jamais pour ce qui est de la chasse à courre. J'étais sûr qu'il y avait des fautes caractérisées, mais ce qui était difficile juridiquement, c'est que ce cas de figure n'avait jamais existé. Il n'y avait pas de jurisprudence sur laquelle nous appuyer. Ce sera désormais le cas. »

Lire la suite

Du goudron et des plumes

25 Avril 2012, 13:40pm

Publié par amisdesbetes

Charlie Hebdo, éditions Les Échappés, 144 pages, 25 euros, en librairies, vendu en soutien à la LPO (cliquez ici pour l'acheter sur la boutique Charlie)


g et p
La Ligue pour la protection des oiseaux a 100 ans, 100 ans d’actions pour la nature: ça se fête! Charlie Hebdo l’a fait, avec Du goudron et des plumes, un très beau livre de dessins et de textes — préface d’Allain Bougrain Dubourg, postface de Cavanna.

Prises de bec avec les chasseurs, réchauffement climatique, grippe aviaire, marées noires… Du goudron et des plumes parle de protection des oiseaux, et pas seulement. À travers la caricature ébouriffante d’une association centenaire, c’est toute notre société qui y passe.

Préface de Bougrain Dubourg. Extraits:

«À quoi sert la partition musicale, à quoi sert l’œuvre d’art ou la course de l’athlète? À quoi sert l’oiseau? Certainement pas à faire office de cible à quelques désœuvrés ayant la destruction pour loisir. Détruire l’oiseau, c’est déchirer la partition, interdire le chant ou la peinture, interrompre la danse. […] Considérant que la dérision et le talent pouvaient s’inscrire parmi les meilleurs outils de l’action, la LPO s’est tournée vers les maîtres du genre: l’équipe de Charlie Hebdo. […] [L’ouvrage] est improbable, provocant, déplacé, vulgaire, subtil, injuste et tellement vrai, violent et si tendre… peu importe les qualificatifs, puisqu’il génère l’émotion. Une émotion partagée par les auteurs qui ont également accepté d’introduire, à leur manière, chacun des chapitres.»
Parmi les auteurs: Maud Fontenoy, Albert Jacquard, Patrick Pelloux, Laurent Baffie, Marc Jolivet… Parmi les dessinateurs: Cabu,
Catherine, Charb, Gébé (émotion, on pense souvent à lui), Honoré, Luz, Riss, Tignous…


 
 

Postface de Cavanna, dédiée à Bougrain Dubourg. Extrait:

«Les oiseaux descendent des rhinocéros. C'est le prof qui nous l'a dit.
T'as tout faux. Les oiseaux descendent des dinosaures.
Au point de vue fautes d'orthographe, c'est la même chose. Mais je comprends mal. Quand on a la chance d'être dinosaure, pourquoi rapetisser en canari?
Ça, c'est l'évolution.
Qu'est-ce qu'on était, nous, avant? Quand les oiseaux n'avaient pas encore été inventés et que les dinosaures chantaient sur les fils du téléphone? Des dinosaures aussi ? Tout était dinosaure, alors?
C'est après que c'est devenu beau. Avant, on savait pas, alors tout était gros, épais, couleur caca.
C'est les oiseaux qui ont commencé, tu crois?
Sûr. Il n'y a qu'eux pour avoir des idées pareilles!»



• IMPORTANT. Faites connaître le site de Charlie, diffusez autour de vous! S’il existe, c’est grâce au journal. «Les Puces», c’est dans le journal, «La Puce», c’est sur le site. Achetez le journal (tous les mercredis, en kiosques, 2,50 euros), allez sur le site!

Luce Lapin
lucelapin@charliehebdo.fr
29 octobre 2011

Lire la suite

Aux urnes citoyens!

20 Avril 2012, 07:57am

Publié par amisdesbetes

Le 22 avril les animaux voteront


 nouvelle enquête et mise à jour du site L214

 

politique-animaux

 

Cliquez sur l'image si vous souhaitez voir le tableau en plus grand.

Après notre participation, entre autres, à la manifestation du 24 mars Nos voix pour les animaux et le fort investissement de L214 dans développement du site Politique & Animaux, notre association poursuit son action pour faire que la condition animale devienne un sujet politique à part entière. Tous les candidats aux présidentielles ne se valent pas en matière de protection animale.

 

→ Plus d'informations

→ Action élections en ville

→ Echos dans les médias

L214 et Néoplanète interrogent les présidentiables

L214 s’est associée au magazine Néoplanète pour soumettre aux candidats à l’élection présidentielle un questionnaire portant sur leur programme en matière de protection animale et pour faire connaître aux citoyens les réponses recueillies. Les réponses au questionnaire ont permis d'enrichir le site Politique & Animaux.

→ Néoplanète et L214 interrogent les présidentiables

Lire la suite

Bilan chasse de Nicolas SARKOSY

19 Avril 2012, 13:13pm

Publié par amisdesbetes

Rassemblement pour l'Abolition de la Chasse

Bilan chasse du quinquennat de Nicolas Sarkozy


Bilan en matière de chasse du quinquennat de Nicolas Sarkozy

Chasser plus d’espèces, dans davantage de lieux, toujours plus longtemps ;
Favoriser l’exercice de la chasse, disposer de nouveaux droits, privilèges et avantages divers ;
Réduire les droits des associations s’opposant à la chasse et des non-chasseurs.
… telles sont les principales revendications des organismes représentatifs des chasseurs.

Alors que les sondages démontrent que les Français-es considèrent la protection de la biodiversité comme un enjeu majeur, qu’ils sont majoritairement opposés à la chasse et souhaitent la reconnaissance du caractère « sensible » des animaux sauvages (avec les mesures de protection contre les mauvais traitements qui en découlent), force est de constater la manière assidue et appliquée du gouvernement UMP à répondre ces cinq dernières années aux réclamations des chasseurs, pourtant minoritaires (à peine 1,7% de la population). Jamais autant de nouveaux privilèges ne leur ont été accordés que pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, en pleine contradiction avec la préservation de la biodiversité, l’intérêt général et les valeurs éthiques partagées par la majorité des citoyen-ne-s. Plus d’une quarantaine de mesures correspondant aux souhaits des chasseurs ont été prises. A l’inverse, seules 3 leur étant défavorables ont été prises… dont 2 annulées par la suite.

Les périodes de chasse ont été plusieurs fois augmentées (notamment celles des oiseaux d’eau et de passage). La liste des espèces chassables également (ajout d’une espèce et promesse d’en ajouter deux autres sous peu). Les territoires chassables ont de même été élargis (possibilité de chasser toutes les espèces dans le domaine maritime public, possibilité de chasser dans des espaces protégés notamment dans tous les nouveaux Parcs Nationaux).
Une convention de partenariat entre les ministères de l’Education Nationale, de l’Ecologie et la Fédération Nationale des chasseurs a été établie, permettant aux chasseurs d’effectuer des actions en milieu scolaire, lesquelles sont généralement, ainsi qu’en témoignent les articles de presse, entachées de prosélytisme pro-chasse et donc en violation du principe de neutralité de l’enseignement. Les Fédérations des chasseurs, associations représentant pourtant une activité à l’origine d’un important préjudice écologique1, sont maintenant reconnues comme des organismes de « protection de la nature ». L’article de loi qui prévoyait un décret fixant les règles de sécurité à la chasse a été supprimé, les chasseurs décidant désormais de leurs éventuelles règles de sécurité. Le pouvoir des fédérations de chasseurs a été à plusieurs reprises renforcé et la représentativité des chasseurs a été accrue.
La législation concernant le statut de « nuisible » a été modifiée, principalement pour empêcher les recours des associations de protection de la nature en cas de classements abusifs et illégaux. Un délit d’obstruction à un acte de chasse a été instauré afin de condamner les opposants aux chasses à courre, qui organisaient sur le terrain des actions pacifiques. Les Préfets peuvent maintenant imposer à un propriétaire de faire chasser les animaux sur sa propriété sous peine d’engager sa responsabilité financière. Il s’agit d’un grave recul sur la reconnaissance du droit de « non-chasse » qu’ont les citoyens, au nom des convictions personnelles et de l’objection de conscience.

Nous avons dressé ci-dessous la liste des principaux arrêtés, décrets et lois concernant la chasse, parus pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Liste non-exhaustive d’avantages et de nouveaux droits accordés aux chasseurs ces cinq dernières années :

 •  Autorisation pour les jeunes de 15 à 16 ans en chasse accompagnée de chasser à l’arc (arrêté du 18 août 2008)
 •  Suppression du décret fixant les mesures de sécurité, les chasseurs décident désormais de leurs éventuelles règles de sécurité (loi du 18 décembre 2008)
 •  Réduction de moitié du montant de la redevance du permis de chasser pour les chasseurs nouveaux ou âgés de 16 à 18 ans (loi du 18 décembre 2008)
 •  Pour beaucoup d’infractions, le retrait du permis de chasser ne peut désormais se faire que sur demande d’un juge (loi du 18 décembre 2008)
 •  Facilitation des conditions de vente des animaux tués, suppression des formalités de transport (loi du 18 décembre 2008)
 •  Autorisation d’utilisation de grands ducs artificiels pour la chasse et la destruction des dits nuisibles (loi du 18 décembre 2008)
 •  Reconnaissance des fédérations des chasseurs comme organisme de protection de la nature (loi du 18 décembre 2008)
 •  Retrait du loup de cette liste des espèces menacées d’extinction en France ce qui en facilite la destruction (arrêté du 27 mai 2009)
 •  Il n'est plus nécessaire d’être piégeur agréé, ni de tenir un relevé, pour piéger les corvidés (arrêté du 18 septembre 2009)
 •  Prolongation de 5 ans de la limite d’âge pour les lieutenants de louveterie (décret du 22 septembre 2009)
 •  Autorisation de l'utilisation de téléphones et de talkie-walkie pour la chasse au grand gibier (arrêté du 19 janvier 2010)
 •  Convention entre ministères de l’éducation et de l’écologie et la Fédération nationale des chasseurs autorisant ces derniers à intervenir dans les écoles (4 mars 2010)
 •  Condamnation des opposants à la chasse par un délit d’obstruction à un acte de chasse (Décret du 4 juin 2010)
 •  Possibilité de tirer les chevreuils avec des plombs (arrêté du 9 juin 2010)
 •  Réaffirmation et renforcement des droits des lieutenants de louveterie (arrêté du 14 juin 2010)
 •  Modification des limites du nombre d’appelants, permettant d’utiliser théoriquement jusqu’à 2 fois plus de colverts (arrêté du 3 janvier 2011)
 •  Avancement au 1er juin au lieu du 15 août de la chasse en battue du sanglier (décret du 31 mai 2011)
 •  Affirmation et facilitation de la chasse au grand tétras (nouvelle Stratégie Nationale en faveur du Grand Tétras du 8 juillet 2011)
 •  Avancée de l'ouverture de la chasse des oiseaux d'eau dans plusieurs territoires (arrêtés du 20 juillet et du 5 août 2011)
 •  Prolongation de la chasse au pigeon ramier jusqu’au 20 février dans certains départements (arrêté du 13 décembre 2011)
 •  Inscription d’une nouvelle espèce chassable, la bernache du Canada (arrêté du 23 décembre 2011)
 •  Possibilité de chasser toutes les espèces chassables sur le domaine maritime public (seuls les oiseaux d’eau, et le sanglier depuis 2010, l’étaient) (arrêté du 11 janvier 2012)
 •  Suppression de l’obligation du poste fixe pour la chasse des grives du 10 au 20 février (arrêté du 12 janvier 2012)
 •  Autorisation de la chasse par temps de neige des oiseaux issus d’élevage dans les chasses commerciales (arrêté du 13 janvier 2012)
 •  Suspension du moratoire de deux espèces d’oiseaux vulnérables (arrêté du 3 février 2012)
 •  Prolongement de la période de chasse des oies en contournant la législation européenne sous prétexte de fins scientifiques (arrêté du 3 février 2012)
 •  Réaffirmation de la reconnaissance des chasseurs comme protecteurs de la nature et gestionnaires de la biodiversité (loi du 7 mars 2012)
 •  Réaffirmation du rôle des chasseurs dans l’éducation (en particulier les interventions scolaires, souvent entachées de propagande) (loi du 7 mars 2012)
 •  Réduction de moitié du montant de la redevance du permis de chasser pour la première validation (loi du 7 mars 2012)
 •  Possibilité d’imposer à un propriétaire de faire chasser les animaux sur sa propriété et d’engager sa responsabilité financière (loi du 7 mars 2012)
 •  L’éventuel quota d’animaux de certaines espèces pouvant être tués n’est plus fixé « après avis » mais « sur proposition » de la fédération des chasseurs (loi du 7 mars 2012)
 •  Augmentation de la période de chasse dans les chasses commerciales des perdrix et faisans élevés à cet effet (loi du 7 mars 2012)
 •  Augmentation et assouplissement des tirs de loups (arrêté du 16 mars 2012)
 •  Modification de la législation relative au classement des espèces dites nuisibles en un sens favorable aux attentes des chasseurs (décret du 23 mars 2012)
 •  Augmentation des calibres de fusil autorisés pour la chasse (spécification dans la loi sur les armes du 27 février 2012)
 
A venir d’ici peu :
 
 •  Avancement de l'ouverture générale de la chasse dans 11 régions
 •  Avancement de l'ouverture de la chasse du vanneau huppé
 •  Prolongation de la période de chasse des merles, des grives et des pigeons ramiers dans plusieurs départements
 •  Prolongation de la période de chasse des oiseaux d’eau dans plusieurs départements du sud
 •  Utilisation des corvidés comme appelant vivant pour la chasse
 •  Révision de la notion de « dérangement de la chasse » (en vue notamment de pratiquer la chasse dans les zones sensibles et protégées)
 •  Revue d’étude sur le pinson et le bruant ortolan pour trouver des éléments permettant de légaliser leur chasse
 •  Affirmation du maintien voire facilitation de la chasse du grands tétras dans les Pyrénées, espèces fortement menacées
 •  Utilisation d’appelants vivants pour la chasse des corvidés

Liste des mesures en faveur de la faune sauvage adoptées :

 •  Retrait de la martre et de la belette de la liste des dits nuisibles (arrêté du 2 décembre 2008)… réinsérées 3 mois plus tard ! (arrêté du 18 mars 2009)
 •  Suspension pour cinq ans de la chasse de 3 espèces menacées (arrêté du 30 juillet 2008)… annulée trois ans plus tard ! (arrêté du 3 février 2012)
 •  Interdiction, pour se mettre en conformité avec la législation européenne, du piège non-sélectif nommé « assommoir perché » (arrêté du 29 juin 2011)

 

Le 17 janvier 2012, Nicolas Sarkozy a réaffirmé que « la chasse demeure une priorité »…

Pour en savoir plus sur la position des autres candidats en matière de chasse, consultez le site : http://www.politique-animaux.fr/chasse

 

Le Rassemblement pour l’Abolition de la Chasse (RAC)
www.abolition-chasse.org


1. http://www.abolition-chasse.org/rapport_chasse_biodiversite.pdf

Lire la suite

Le Panama interdit les corridas

14 Avril 2012, 16:57pm

Publié par amisdesbetes

Il fait bon vivre au Panama, confirmation définitive!

 

Le 15 mars dernier, l'assemblée nationale du Panamá a voté un projet de loi (308) visant à éradiquer et punir les mauvais traitements, la négligence et les actes de cruauté envers les animaux domestiques.
Ce projet de loi, aboutissement de 9 mois de combat continu mené par les associations de protection animale, porte interdiction définitive des corridas, qu'elles soient de style espagnol ou portugais.Bien que le Président ait  partiellement modifié la loi, l'interdiction de la corrida est bien définitive.

 

La République du Panama, pays situé au sud de l’Amérique centrale, a déjà une solide tradition de protection de la nature, puisque ce pays est connu pour avoir renoncé à entretenir une armée afin de dégager les budgets nécessaires à la protection de son environnement. C’est également le pays qui détient le record de la proportion de territoire protégée par des parcs naturels nationaux. Le pays restait cependant en retard sur la question de la maltraitance envers les animaux, retard largement comblé par cette loi qui en fait l’une des nations les plus avancées sur le sujet en Amérique.


L’espoir est maintenant que ce progrès contribue à aider les législateurs d’autres pays à avancer dans la même direction. La corrida est en effet de plus en plus contestée outre-Atlantique. Le Pérou a rayé la corrida de la liste des activités culturelles, et 60 à 65 % de sa population y est opposé. La municipalité de Bogota  en Colombie s’oppose à la tauromachie, et les habitants de la ville réclament un référendum sur le sujet.


L’Équateur interdit depuis 2010 les corridas aux moins de 12 ans sur tout son territoire, et 127 cantons sur 219 interdisent les spectacles qui « ont pour objectif de mettre un animal à mort » depuis un référendum de mai 2011. Au Venezuela, les courses de taureaux ne sont plus autorisées dans la capitale…

Espérons que l’Europe, et en particulier la France, ne soit plus absente de ce mouvement mondial de remise en cause d’une activité qui érige les souffrances d’un animal en spectacle.

Lire la suite

Nouveaux cadeaux aux chasseurs, exprimez-vous!

12 Avril 2012, 06:41am

Publié par amisdesbetes

 Message du 06/04/12 15:27
 De : "Secrétariat ASPAS"

 
 Objet : URGENT : Consultation publique, 4 projets relatifs à la chasse. Exprimez-vous

! derniers jours.
 
 
 
 

Bonjour à toutes et tous, 


 
 

Quatre nouveaux projets réglementaires sont actuellement en consultation sur le site du Ministère. Quatre mesures exclusivement destinées à satisfaire encore à leurs moindres désirs, et ce sans aucune justification scientifique.  


 
 

Il y a donc urgence à réagir ! 


 
 

Nous vous invitons à vous exprimer dans le cadre de ces consultations en remplissant les formulaires mis en ligne par le ministère (liens pour chaque projet ci-après). Pour vous aider dans votre réflexion, vous trouverez ci-dessous quelques explications et le point de vue de l’ASPAS sur chaque projet.
 Vous pouvez reprendre ces éléments, donner votre propre point de vue, ou simplement dire que vous êtes contre ! 


 

1 - Projet de décret relatif à l'usage des appeaux et des appelant pour la chasse des oiseaux de passage, du gibier d'eau et de certains corvidés et modifiant le code de l'environnement. 

Projet de modification de l’arrêté ministériel du 4 novembre 2003 relatif à l’usage des appeaux et des appelants pour la chasse des oiseaux de passage et du gibier d’eau et pour la destruction des animaux nuisibles.


La consultation est ouverte jusqu'au 13 avril.


Le site de présentation du projet :  

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203860d


Modifications apportées par les textes :  

L'article R. 424-15 du code de l'environnement permet au ministre d'autoriser, par arrêté, l'usage d'appelants (oiseaux vivants utilisés pour attirer leurs congénères) et appeaux pour la chasse des oiseaux de passage et du gibier d'eau. 

Le projet de décret complète cet article afin de permettre également l'utilisation de ces appelants pour la chasse de certains corvidés (Corbeau freux, Corneille noire et Pie bavarde). L’arrêté ministériel pris en son application est également modifié en ce sens.

Commentaires de l’ASPAS :

Les appelants n’étaient autorisés que pour la destruction de ces oiseaux dans le cadre de la législation « nuisibles », donc dans un objectif de protection des cultures. Cette réforme autorise leur utilisation pour la chasse loisir. Ces appelants faciliteront alors la destruction de ces oiseaux pendant la période de destruction et de chasse, donc pendant près de 10 mois, de début septembre au 10 juin. Un véritable acharnement !

Or, les effectifs de Pie bavarde sont en fort déclin (60% en 20 ans d’après les comptages STOC-MNHN), ce qui, selon la Directive européenne « Oiseaux » (2009-147 CEE), devrait lui garantir de ne plus être mise davantage en danger par un accroissement du piégeage et de la chasse. Les effectifs du Corbeau freux sont en diminution d’environ 10% (en 20 ans) en raison de la destruction des corbeautières, l’intensification des pratiques agricoles, le piégeage (cage à corvidés). Ces corvidés à la mauvaise réputation usurpée rendent pourtant de grands services à l’agriculture par leur consommation de larves et autres insectes ravageurs.

Toute augmentation de la pression délétère (piégeage, tirs) sur ces espèces est à proscrire absolument.


Pour donner votre avis sur ces deux textes : 

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203860d/survey/43241

 

_________________________________________

2- Projet de décret relatif aux périodes d’ouverture générale de la chasse et modifiant le code de l’environnement.


La consultation est ouverte jusqu'au 13 avril.


Le site de présentation du projet :  

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203366d


Modifications apportées par les textes : 

Le décret avance l’ouverture de la chasse du 4ème au 3ème dimanche de septembre pour onze régions.

Commentaires de l’ASPAS :

Une avancée de la date d’ouverture générale de la chasse, que rien ne justifie sur le plan scientifique et qui n’a pour seul but que de complaire aux chasseurs, au détriment des autres usagers de la nature.

Pour donner votre avis sur ce texte :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203366d/survey/43237

 

________________________________________

 

3-  Projet de modification de l’arrêté ministériel du 24 mars 2006 relatif à l’ouverture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau.


La consultation est ouverte jusqu'au 16 avril.


Le site de présentation du projet :  


http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203356a

Modifications apportées par les textes : 

Le projet d'arrêté vise à avancer la date de l’ouverture de la chasse du Vanneau huppé, actuellement fixée au 15 octobre à 7 h 30, à la date d’ouverture générale (septembre).

Commentaires de l’ASPAS :

Une plus longue période de chasse du Vanneau huppé, espèce en mauvais état de conservation en raison du drainage des terres agricoles, du surpâturage et de l’exploitation des prairies humides. Ce limicole devrait au contraire faire l’objet d’un moratoire suspendant sa chasse pendant plusieurs années afin que les effectifs puissent éventuellement se reconstituer.

Pour donner votre avis sur ce texte :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/devl1203356a/survey/43206

 

 

______________________________________

4- Projet de modification de l’arrêté ministériel du 19 janvier 2009 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau.


La consultation est ouverte jusqu'au 16 avril. 


Le site de présentation du projet : 

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/pigeons-limousin/info

Modifications apportées par les textes : 

Ce projet vise à fixer la fermeture de la chasse du Pigeon ramier au 20 février au lieu du 10 février dans les départements de la Creuse, de la Haute-Vienne et de la Corrèze. (Limousin)

Commentaires de l’ASPAS :

Aucune raison scientifique ni économique ne vient étayer cette décision, contraire à la Directive « Oiseaux » (2009-147 CEE) dans la mesure où cette espèce est déjà en phase active de reproduction à cette époque (migration prénuptiale et couples formés). Aucun nouvel élément ne permet de prolonger cette chasse dans le Limousin, si ce n'est satisfaire à la demande des chasseurs de chasser toujours plus d'espèces, toujours plus longtemps.

Pour donner votre avis sur ce texte : 

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/pigeons-limousin/survey/43199


 

Merci par avance pour votre participation


 

Le secrétariat de l’ASPAS

***************************************************************
 
BP 505 - 26401 CREST CEDEX
 Tél 04 75 25 10 00  (lundi au jeudi : 8h30-12h30 et 13h30h-17h30/vendredi : 8h30-11h30)
 Fax 04 75 76 77 58
 Pour soutenir l’ASPAS :
 http://www.aspas-nature.org/index.php?option=com_content&task=view&id=10&Itemid=34

 

Lire la suite

Une recette sans viande originale ( et délicieuse!)

9 Avril 2012, 16:45pm

Publié par amisdesbetes

recettes végétariennes faciles

cuisinier035

 

CROUSTILLANT AU REBLOCHON ET A LA POMME

 

Ce "chausson" est fait de feuilles de bricks croustillantes farcies de reblochon fondant et de lamelles de pommes. Servir avec une salade.
Les feuilles de brick sont de fines crêpes que l'on trouve au rayon frais à côté des pâtes à tarte toutes prêtes.

 

 

Fromage-reblochon

Ingrédients (pour 1 personne) :

- 1/2 pomme
- 1/4 reblochon
- 1 cuillère à soupe d'huile
- 2 feuilles de brick
- poivre

 

 

pommier-starking-delicious

1 - Préchauffer le four à 200° / th 6.

2 - Peler la pomme et la couper en lamelles. Retirer la croûte du reblochon et couper le fromage en dés.

3 - Graisser une plaque à pâtisserie avec un peu d'huile (à l'aide d'un pinceau ou d'une feuille de papier absorbant).

4 - Déposer les deux feuilles de brick l'une sur l'autre, sur la plaque à pâtisserie. Au centre, déposer les lamelles de pommes. Recouvrir du reblochon. Poivrer.

5 - Replier les côtés des feuilles de brick pour former un carré bien fermé. Retourner le chausson sur la plaque.

6 - Mettre au four et laisser cuire 10 mn, jusqu'à ce que le dessus soit doré.

7 - Servir aussitôt.

 

brick

 

recttes végétariennes faciles : un excellent site à faire connaître

Lire la suite

Bienvenue au Dalaï-Lama

1 Avril 2012, 15:15pm

Publié par amisdesbetes

Bienvenue au Dalaï Lama

 

Très important :  information de dernière minute

Dalaï lama

 

C’est avec une grande joie que nous venons d’apprendre la visite prochaine du Dalaï-Lama au refuge. Informé via internet de notre intervention dans l’affaire des dogues du Tibet, une race de chiens à qui il voue une admiration bien compréhensible, et de la détermination que nous avons montrée, à faire rejuger l’affaire de l’élevage de la honte de Jarrier, il a confirmé à notre Président Dominique Précigoux, son soutien et sa visite prochaine au refuge des Massonnat, probablement avant fin avril. Cette bonne  nouvelle ne manquera pas d’être évoquée à notre prochaine AG du mercredi 4 avril. Inutile de préciser que nous sommes extrèmement honorés de cette venue qui valorise l'image de marque de notre association.   


chiots 1 (74)Février 2011 : Laura, dans le parc du refuge,avec les chiots recueillis, que de souvenirs!

Lire la suite