Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Radio PA : Un nouveau support pour la protection animale

27 Décembre 2011, 16:44pm

Publié par amisdesbetes

55bded_80d40958f0a82024d2e54d07fcd535fc.jpg

RPA : la Radio de la Protection Animale

 

La Radio de la Protection Animale est officiellement lancée depuis le 

lundi 19 décembre 2011 !

 

C'est la Radio de tous les protecteurs,

où chacun peut annoncer ce qu'il fait pour les animaux

(présentation de son association, de ses actions, annonce des évènements,

SOS et sauvetages).


Le succès et l'intérêt de la radio pour les animaux dépend de vous !


Tous les matins, dans la tranche 9h-10h,

retrouvez l'agenda de la protection animale

qui annoncera tous les évènements de la journée. 

 

+ d'infos sur la page de la radio

Lire la suite

Elevage de la honte suite...

22 Décembre 2011, 08:24am

Publié par amisdesbetes

Dernière minute -  complément à  l'article ci dessous - les appels ont été enregistrés ; l'affaire de l'élevage de la honte sera donc rejugée

 

 

Malgré les mauvaises nouvelles qui nous parviennent sur la position des procureurs "Amis des Bêtes" continuera de se battre jusqu'au bout. La date buttoir pour l'appel du procureur d'Albertville est fixée à aujourd'hui 22, nous serons donc fixés sur sa position ce soir, le procureur général aura ensuite 10 jours pour faire appel à son tour, en attendant, les signatures sur notre pétition explosent (4500 ce matin sur internet, plus 2000 sur papier malgré une période de vacances peu propice)

Signez et faites signer si ce n'est pas encore fait, merci à tous, l'affaire de l'élevage de la honte ne doit pas être close sur une décision de justice honteuse qui autorise les éleveuses d'une manière ou d'une autre à poursuivre leur élevage.

Merci à Radio Bleue Savoie, pour son aide.

 

St Jean (30)ossements

 St Jean (29)

Cadavres dans une poubelle

 

FAUDRA-T-IL QUE NOUS PUBLIONS TOUTES NOS PHOTOS POUR QUE CA NE RECOMMENCE PAS?

 

Dernière minute -  complément à  l'article ci dessus - les appels ont été enregistrés ; l'affaire de l'élevage de la honte sera donc rejugée

Lire la suite

Dogues du Tibet, comment nous aider pour ne pas que ça recommence

17 Décembre 2011, 12:57pm

Publié par amisdesbetes

 

La décision de justice rendue le 12 décembre 2011 à l’encontre des sœurs Barbé, qui les relaxe de l’infraction d’actes de cruauté ou de sévices graves envers les animaux, pourrait laisser la porte ouverte à toutes formes de maltraitance et de cruauté envers les animaux.

   

Ø    Malgré la présence sur place d’une centaine de cadavres de chiens n’ayant pas résisté aux conditions de détention insupportables imposées par les éleveuses.

Ø     Malgré des actes manifestes de maltraitance et de cruauté constants dans leur élevage

 

         elles vont pouvoir, dans un délai de 5 ans, reprendre leur activité délictuelle de marchandes de chiots !

         elles peuvent détenir à titre privé jusqu’à 9 chiens chacune et donc recommencer discrètement leur activité lucrative !


En tant que parties civiles dans ce dossier, nous n’avons pas la possibilité de faire appel sur la peine qui a été prononcée ni même sur l’incrimination retenue. (Notre appel se limiterait aux seuls dommages et intérêts qui nous ont été alloués.)

Pourtant, nous considérons que les sévices graves et actes de cruauté étaient bien présents dans cette affaire ou qu’à tout le moins, il revenait au Tribunal de rechercher si une autre infraction (tel l’abandon) ne pouvait pas être retenue afin de permettre le prononcé d’une interdiction définitive de détenir un animal, seule peine qui aurait pu avoir une réelle efficacité dans cette affaire.


Seul Monsieur le Procureur de la République d’Albertville peut faire appel pour que ce dossier soit réexaminé entièrement par la Cour d’Appel.


Malheureusement, les informations que nous avons recueillies ces derniers jours semblent indiquer que Monsieur le Procureur de la République n’envisagerait pas de faire appel…et le délai pour agir sera définitivement éteint le 22 décembre prochain.


Nous demandons solennellement à Monsieur le Procureur de la République d’Albertville, d’entendre les Parties Civiles qui souhaitent un nouveau débat dans ce dossier, et d’interjeter appel du jugement du 12 décembre 2011.


Toutes les associations de protection animale intervenantes peuvent témoigner que cette affaire est l’une des plus sordides auxquelles elles ont été confrontées. 

 

Nous nous adressons à vous, qui nous avez soutenu dans notre action.

Dés le  lundi 19 décembre 2011,   vous pourrez agir avec nous, en

appelant le secrétariat du Tribunal de Grande Instance d'Albertville

 au 04 79 32 43 14

afin de connaître la position prise par le Procureur sur l'affaire de

 l'élevage de la honte à Jarrier.

 

C'est le nombre important de vos appels qui permettra de faire rejuger

cette affaire.

Au nom de tous les animaux qui sont morts ou qui ont survécu, nous

 vous adressons un grand merci pour votre implication !

 


 voici  un bel exemple de lettre à envoyer au plus tard avant lundi midi

Lire la suite

procès de l'élevage dogues du Tibet de Jarrier (suite)

14 Décembre 2011, 10:13am

Publié par amisdesbetes

  Après le verdict rendu le 12 décembre, les suites juridiques à donner cette affaire  ne sont pas évidentes, voir à ce sujet le très clair 4ème commentaire de l'article du blog de CHRIS


Nous l'affirmons à nouveau, Amis des Bêtes est déterminée à aller jusqu'au bout.

 

Notre association a recueilli  500 signatures en 1seul  jour que nous avons confiées à notre avocat pour l'aider dans ses démarches, la pétition se pousuit en ligne, n'oubliez pas de signer

 

 

 

 

petitiondogue

Lire la suite

Dogues du Tibet : un jugement inique

13 Décembre 2011, 08:47am

Publié par amisdesbetes

Dogues du Tibet : un verdict d'une clémence incompréhensible!

 

Jacqueline Barbe n'a écopé que de 3 mois avec sursis, 2 mois pour sa soeur Françoise dont on ne sait toujours pas quel rôle exact elle jouait dans cet élevage de la honte. Les deux éleveuses ont également interdiction d'exercer une activité en lien avec des animaux pendant 5 ans, ce qui d'évidence ne sera jamais contrôlé. Elles devront enfin verser près de 80 000 euros de dommages et interêts à des associations de défense des animaux, ce qui ne sera évidemment jamais payé.

 

La réaction à chaud de la directrice du refuge "Amis des Bêtes"que nous partageons tous

Espérons que les autres associations qui s'étaient portées partie civiles nous soutiendront pour faire appel, il faut absolument approfondir l'enquête : de nombreux points sont restés dans l'ombre plus précisément la question des profits rapportés par la vente des chiots et leur destination.

 

Mes sentiments au sujet de cette histoire, de ce procès et de son verdict, comment mieux les exprimer queCHRIS qui l'a fait sur son blog  que je vous invite à lire et que je remercie.

 

 

anne

  la séquence du JT en entier,(il faut patienter un peu pendant le chargement, mais la séquence passe en début du JT)  même l'avocat de jacqueline BARBE a l'air surpris du verdict

Lire la suite

Manifs à Paris 11 février et à Nîmes 24 mars 2012

8 Décembre 2011, 18:55pm

Publié par amisdesbetes

2 grandes manifestations en faveur des animaux prévues début 2012

 

 la première à Paris organisée par le collectif "Non à la honte française" dont voici le mail reçu ce jour :

 

Afin de poursuivre notre action contre l’inscription de la corrida au patrimoine culturel français, afin de renforcer la pression sur les candidats aux différentes élections de 2012, nous vous proposons de participer à une grande manifestation unitaire à Paris. N’oublions pas que le collectif « Non à la honte française ! » représente plus de 500 000 électeurs. Ne votons que pour des candidats abolitionnistes !  !
Samedi 11 février 2012 A 15 h à Paris devant l’Assemblée Nationale Le CRAC Europe et les 177 organisations du collectif NON A LA HONTE FRANCAISE ! vous invitent à participer à une grande manifestation nationale.

 


Montage pour la manif anti-corrida du 28 mai 2011 par jeromelescure

 

A Nîmes le 24 mars 2012, rassemblement pacifique organisé par 7 grandes associations et fondations 

 

 

JUSTE AVANT LES PRÉSIDENTIELLES - ET POUR FAIRE BOUGER LA CLASSE POLITIQUE  - IL SE PRÉPARE UNE MANIFESTATION ENCORE PLUS IMPRESSIONANTE QUE CELLE QUI A EU LIEU A NÎMES EN SEPTEMBRE 2010...

 

 

 

 
Présidentielles et protection animale : l'événement 2012
 
Parce que l’union fait la force et parce que 2012 sera l’année du renouveau (élections présidentielle et législatives), sept mouvements français* de défense des animaux ont pris l'initiative d'un grand rassemblement national de la protection animale à Nîmes, samedi 24 mars 2012. 
 
L’objectif : faire entendre la voix de ceux qui n’en ont pas en mobilisant le grand public et en présentant un manifeste aux candidats à la présidentielle. Pour les interpeller, un seul message : « En avril 2012, nous donnerons notre voix aux candidats qui prendront en compte la protection des animaux ! ».
 
En tête du défilé, les représentants de toutes les organisations de la défense animale porteront la banderole unitaire « Nos voix pour les animaux » pour un tour de la ville.

 

La présentation officielle du manifeste et diverses prises de parole clôtureront l'événement. affiche

Lire la suite

Maryse Jossains Masini, députée sensible à la cause animale

6 Décembre 2011, 18:30pm

Publié par amisdesbetes

Merci de remercier cette députée Madame Maryse Jossains Masini qui a fait un dossier spécial "cause animale"http://www.marysejoissains.com/deputejoissains67.html

En lui envoyant  un message de sympathie et de remerciement, cela l'incitera à faire davantage 
(cf. Secrétariat d'Etat chargé à la condition animale, Projet de Proposition de Loi stérilisation....) 
 

Et peut être aussi que cela fera "boule de neige" auprès d'autres politiques de différentes tendances.
 
Adresse postale :
Mairie 
A l'attention de Mme la députée-maire Maryse Joissains-Masini
Hôtel de Ville
13616 Aix en Provence Cedex 1
 
Soit en passant par Facebook : http://fr-fr.facebook.com/people/Maryse-Joissains-Masini/100000317454556
 

ou encore Formulaire de Contact : http://www.mairie-aixenprovence.fr/formulaire-MJM
 
Il faut être très nombreux à l'encourager.
 

 

 

 

Copié collé de cette lettre parmi le dossier de ses archives 2010

 

les défendre...pour la vie  


La violence envers les animaux suscite actuellement une inquiétude morale croissante et l'évolution du statut juridique de l'animal est la preuve d'un changement des mentalités.

Chaque année, un milliard d'animaux sont abattus pour la boucherie (plus des deux tiers trop souvent dans des conditions d'abattage scandaleuses), trente millions le sont au cours des chasses (plusieurs millions de bêtes blessées sont laissées agonisantes dans les bois), trois millions servent à l'expérimentation, quarante millions sont sacrifiées à la fourrure, aux combats entre animaux, à la corrida, sans oublier le monde marin avec ses pêches excessives et l'extinction de centaines d'espèces (le thon rouge par exemple).

La question qui se pose dès lors, face à la réalité des chiffres, est la suivante : peut-on continuer de traiter les animaux avec une telle violence ? L'homme s'est octroyé des droits qu'il tente, depuis des siècles, de légitimer par des arguments théologiques, juridiques (nous ne pouvons pas passer de contrats avec des êtres qui ne sont pas dotés de raison), oubliant que ces mêmes animaux vivent dans des relations de dépendance réciproque avec les hommes, ce qui les inclut de fait et de droit, dans la SOCIETE.

Pour contenir cette violence qui assaille nos sociétés trop agressives et permissives, l'Ecole, comme le souligne l'éminent professeur Nouët a un rôle majeur à jouer. Comment ?

  • en apprenant à l'enfant qu'il faut respecter toutes les formes de vie

  • en lui faisant connaître l'animal en tant qu'être sensible à la douleur

  • en lui faisant comprendre que la violence contre les animaux est toujours liée à la violence exercée contre les hommes

  • en lui démontrant pourquoi le respect des animaux par l'homme doit rester pour lui une valeur essentielle

                Il ne faut pas cesser d'expliquer à ce futur adulte pourquoi la cruauté envers les animaux est préjudiciable à l'être humain et combien les animaux sont « des révélateurs des fonctionnements et dysfonctionnements de nos milieux humains ».

                 Il ne faut pas cesser de lui répéter que l'homme gagne en dignité s'il respecte cette Nature qu'il a asservie et qui pourtant, lui donne tant, grâce à l'animal qui en reste, avec l'homme et la flore, l'élément central .

                 Épouser la cause animale, c'est élever la conscience humaine car, tuer un animal par jeu (tauromachie, combats de chiens, de coqs), par distraction (chasse à courre), dépecer un animal vivant pour sa fourrure, abandonner un chien ou un chat... en persécuter tant d'autres, ne sont que des actes qui éloignent l'homme de ce qui fait sa spécificité : la conscience et la responsabilité.

Alors, un immense merci à tous ceux qui oeuvrent à Aix-en-Provence depuis des années pour dénoncer et lutter contre les pires déviances de certains humains. Un immense merci à toutes les associations de protection animale d'Aix et du Pays d'Aix, de protéger par leur action les plus jeunes, entrainés malgré eux à voir et à subir certaines scènes macabres (et à les reproduire peut-être plus tard !).

Par leur travail quotidien, leur abnégation, leur compassion, tous ces bénévoles que je salue, luttent contre l'ignorance et l'obscurantisme. Je les soutiendrai sans relâche car je n'aime pas le laisser-faire complice ou non de la soi-disante tradition culturelle. Je suis convaincue qu'il faut défendre avec autant de force les droits des animaux que les droits de l'Homme car les uns s'appuient sur les autres pour la Vie.

On m'opposera peut-être l'éternelle phrase : « vous défendez la cause animale. Occupez-vous donc de défendre les hommes ». Que ceux—là réfléchissent ! Pour respecter les animaux, il faut d'abord respecter les humains les plus faibles, socialement ou physiquement. Il faut défendre leurs droits, en faire nos frères. C'est en apprenant à ouvrir son coeur pour un être humain qu'on peut ouvrir son coeur pour un animal et réciproquement car, voyez-vous, l'homme a bien peu de chance de cesser d'être un tortionnaire pour l'homme tant qu'il continuera à apprendre sur l'animal son métier de bourreau.

 

Maryse Jossains Masini

interventions , autres lettres 

 

Lire la suite