Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Lettre du PRESIDENT

31 Mai 2010, 17:11pm

Publié par amisdesbetes

precigouxvign

 

 

 

 

 

Chers adhérents,                                             


Voici venu l'été et son cortège d'abandons.


Comme chaque année à cette période, le refuge va connaître une affluence record !

Chatons (plus de 200 pour la seule année 2009), portées de chiots, chiens et chats adultes dont on se débarrasse au seuil de l'été, et tous ces animaux âgés qui arrivent chez nous, certains de garder la vie sauve.


Notre politique de non euthanasie des animaux âgés a un coût. Faible rotation des animaux hébergés, frais vétérinaires plus importants pour gérer les pathologies de l'âge mûr, nourriture appropriée, bref tout un ensemble qui augmente considérablement les frais de gestion de notre structure au demeurant bien petite.


C'est grâce à vous,  vos adhésions, vos cotisations et vos dons que nous pouvons continuer à mettre en oeuvre une politique de protection animale reconnue pour sa qualité, son professionnalisme et  l'accueil sans cesse amélioré des animaux en détresse.


C'est pourquoi nous nous tournons vers vous, chers adhérents,  afin qu'une fois encore vous apportiez votre soutien à la cause des animaux abandonnés.


Sans vous, rien n'est possible. Il est essentiel, si vous ne l'avez pas déjà fait, de vous mettre à jour de vos cotisations. Par ce geste, vous permettez que perdure notre mission de protection animale. C'est pour nous la preuve que le combat que nous menons depuis plus de 30 ans en faveur des plus déshérités n'est pas vain.


Les animaux ont cruellement besoin de vous.

Ne les oubliez pas !


Voici venu l'été et l'espoir d'être sans cesse plus nombreux à rejoindre la cohorte des défenseurs des animaux abandonnés !


Le Président

Dominique PRECIGOUX


Lire la suite

Le nouveau Président de l'association

29 Mai 2010, 15:47pm

Publié par amisdesbetes

"AMIS des BETES" a depuis peu un nouveau Président : le docteur Dominique PRECIGOUX

precigouxblog

 

Après 4 années de loyaux servivces en tant que Présidente de l'Association Danielle STIRER, comme elle l'avait annoncé lors de l'AG de mars dernier s'est retirée. Le Conseil d'Administration a donc élu son nouveau Président : le Docteur Dominique PRECIGOUX, tout en se félicitant de garder Danielle STIRER qui assure le poste de Vice  Présidente

 

le bureau se compose comme suit :

 

Président  : Dominique PRECIGOUX

Vice Présidente : Danielle STIRER

Trésorier : Bernard MERMOUD

Secrétaire : Sylvie JACOTIN

 

responsable de la brocante : Aimée SPITERI

 

Présidente d'honneur Mme COCHET

Lire la suite

Les produits végétariens se dégustent

20 Mai 2010, 06:02am

Publié par amisdesbetes

La presse en parle

 

Boudins épicés à base de protéines de blé ou encore cake à la carotte ont été proposés à la dégustation.

Boudins épicés à base de protéines de blé ou encore cake à la carotte ont été proposés à la dégustation.

 

Pour promouvoir le végétarisme, une sélection de produits 100 % végétariens a été proposée à la dégustation sur le marché samedi. Rencontre gustative.

AU pays des confréries de la salade au lard et du boudin blanc, il en est une qui n'a pas pignon sur rue. Les membres de l'association végétarienne de France (AVF) ont donc décidé de se faire connaître du grand public en proposant à la dégustation des spécialités culinaires végétariennes lors du traditionnel marché du samedi à Charleville-Mézières.
Au menu du jour, juste à côté du stand de poulets à la broche, on pouvait donc goûter des terrines forestières aux champignons, du pâté en croûte au tofu épicé au basilic, des boudins à base de protéines de blé, du cake à la carotte, jambon et salami carottes-épinards ou concombre-paprika et autres algues à tartiner ou graines germées.
Une opération découverte qui se tenait dans le cadre de la « Veggie pride » ce 15 mai pendant laquelle marches et atelier ont été organisés à travers toute l'Europe pour promouvoir le végétarisme.
La dégustation place Nevers a, quant à elle, surpris nombre de palais : « C'est bon. Ça a le même goût que les pâtés traditionnels. sauf qu'on ne sent pas le gras du porc », explique cette passante étonnée.
Christelle Gallet, déléguée AVF pour les Ardennes, entendait bien tordre le cou aux préjugés associant végétarisme et alimentation sans plaisir : « C'est très varié et il y a beaucoup de choix tout de même. Les gens sont souvent étonnés, parce qu'ils pensent que lorsqu'on est végétarien on ne mange rien. Limite, qu'on tombe facilement en syncope. C'est faux, au contraire on est plus facilement calé en mangeant végétarien ».
Cette végétarienne depuis six ans explique « que les gens pensent qu'en étant végétarien on va finir par tomber malade parce que notre alimentation manque de diversité. Ils ont du mal à comprendre que les protéines animales peuvent être remplacées par des protéines végétales ».
15 à 20 % plus cher
Le souci de manger sainement mais aussi le respect de la condition animale sont à la base de son choix d'alimentation : « Aujourd'hui, on n'a pas besoin de tuer des animaux qui, en plus, ont été élevés en batterie, bourrés d'antibiotiques pour vivre. Je dis qu'on peut vivre sainement en étant végétarien. Il y a de la place pour tout le monde. Je ne force personne ».
Des produits attractifs, labellisés bio, mais qui sont souvent difficiles à trouver et dont le prix demeure élevé comme le confirme le responsable de ce magasin spécialisé dans le bio à Charleville-Mézières : « C'est entre 15 à 20 % plus cher. Mais c'est le prix du bio », assure-t-il. « On peut privilégier une bonne santé, la qualité de produit. C'est un choix. Et puis vous savez, dans un magasin bio, on est moins tenté et il n'y a pas de gâchis dans ce qu'on achète. Le ticket s'en ressent » lance Christelle Gallet.
Un choix qui a cependant un coût.
Manessa TERRIEN
  

 

 

Problème de calcul  : En France l'élevage porcin à lui seul a représenté en 2008 : 26 millions de bêtes soit grosso modo, un porc par an pour 2 consommateurs (en tenant compte des répercutions des pratique religieuses  sur l'ensemble de la population française) Le nombre des végétariens français étant globalement évalué entre  1% et 2% de la population soit 600 000 à 1,2 millions de personnes.

Question 1 : à votre avis, combien aurait-il fallu élever, dans les conditions lamentables que l'on connaît, de porcs supplémentaires, si les végétariens avaient eu un régime omnivore?

Question 2 : sachant que les végétariens britaniques et allemands sont, en pourcentage, 2 fois plus nombreux que chez nous, combien aurait-il fallu élever...etc...etc 

 

 

  Petite  pub perso : connaissez-vous les excellentes terrines (végé) d'aubergine ou forestière de   Bjorg? les steaks de soja Sojasun? (100% végé, à cuire SANS RAJOUTER de matière grasse, je m'en sers aussi pour faire des sauces bolognaises)

Lire la suite

Festival de Cannes

17 Mai 2010, 07:08am

Publié par amisdesbetes

 

  festival-de-cannes

 

Un peu facile comme jeu de mots, mais j'aime bien!

 

Merci à la la Fondation Brigitte Bardot pour cette affiche choc à l'occasion du Festival de Cannes. La Fondation Brigitte Bardot interpelle les stars et les appelle à faire le choix de la compassion.

Lire la suite

La corrida est un triple symbole

14 Mai 2010, 16:09pm

Publié par amisdesbetes

Est-ce un point de vue trop pessimiste que de penser que les lecteurs de blogs ne viennent pas sur internet pour y trouver des textes aussi longs et, il faut bien le dire, aussi difficiles à lire, que celui qui est présenté ici. Son auteur, qui m'a gentiment permis de le transcrire, le destine à la tribune libre d'un grand  journal, il nous en a proposé la lecture sur une liste de discussion dédiée à la Protection Animale.

Les réflexions qu'il développe sont profondes, bien argumentées et portent bien au delà de leur cadre d'origine qui est  la symbolique de la corrida, d'où son  intérêt à le poster pour les courageux lecteurs ici aussi. Pour ma part, j'ai préféré d'abord l'imprimer pour le lire et le relire au calme afin de bien m'imprégner de sa substance (et lever les difficultés de vocabulaire!) Sur le blog du café, pour faciliter cette longue lecture, il restera accessible par 2 biais :  un lien dans la colonne d'articles défilants où d'éventuels commentaires resteront possibles à tous moments, et une entrée titrée : Ethique et corrida, dans la colonne de droite réservée aux modules, pour que sa présentation perdure en tête de blog.

bernard

 

                                                La corrida est un triple symbole

 

anticor.jpg

Lire la suite

Où vont nicher les oiseaux?

10 Mai 2010, 07:19am

Publié par amisdesbetes

Où vont nicher les oiseaux?

Réponse : sous la webcam d'Annie MANERA!


Cette amie des animaux et des merles a eu l'excellente idée de placer sa caméra au dessus du nid de M.et Mme MERLE qui sont venus squatter son jardin l'année dernière. Et voici le résultat, présenté sur le blog du refuge , après traitement par notre bénévole  CHRISTIANE

 

 

Un grand merci à Annie et Christiane

Avec un petit film, malheureusement inachevé, monté sur mon ordi déffectueux.

 

Lire la suite

La dictée

8 Mai 2010, 07:31am

Publié par amisdesbetes

Sans titre3



La maîtresse a fait une dictée en classe, ces derniers jours.
Le petit Benoît a bien écouté. Il a écrit exactement ce qu'il a entendu.
Pourtant, le résultat est inattendu ! . . .  

 

Une dictée sans fautes.
> >

Une dictée, 100 fautes !


> >           Dans la cuisine du vieux chalet, un ravioli, au fond d'un petit poêlon, réchauffe. Et il dore sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant ! Le fromage est posé sur un plat ravissant. Sans doute, et d'une bouchée, il sera avalé ! Le saucisson, gras et bien tendre, sera coupé en rondelles. Et, servi sur un plateau, le chocolat bout. Le verser sera délicat et dangereux ! D'un seul coup, il écume et gorge le chalet d'un bon et tranquille parfum.
> >  
 


> >           Dans la cuisine du vieux chat laid, un rat vit au lit, au fond d'un petit poêle long. Réchauffé, il dort sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chat laid est bien tranquille : pour le dîner, tout ce rat, gris et appétissant, fond dans le fromage. Et posé sur un plat, ravi, sans s'en douter, d'une bouchée, il sera avalé ! Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rondelles et servi sur un plat. Oh ! le choc ! holà ! Bouleversé ce rat délicat est dangereux ! D'un seul coup, il écume, égorge le chat laid d'un bond et tranquille, part.  
> >                                      Fin
  

 

 

 

Je préfère la dictée 100 fautes

Lire la suite