Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Le renard n'est plus "nuisible" en Savoie

19 Avril 2015, 15:01pm

Publié par amisdesbetes

Le renard n'est plus "nuisible" en Savoie

Le sujet a du mal à passer dans les rangs des porteurs de fusils : le renard sortira le 1er juillet de la liste des espèces nuisibles dans le département. L’association de chasse au féminin L’Chasse faisait de cette question le thème de l’assemblée générale de ses 10 ans, vendredi soir à Bourgneuf. « Il est nécessaire d’en parler car le renard n’est pas sans impact sur nos territoires », alerte Fernande Nantois, la présidente de L’Chasse.

La surprise de la “communauté chasse” vient surtout du cheminement administratif et technique qui aboutit à l’exclusion du “Vulpes vulpes” de la “liste 2” des espèces nuisibles en Savoie, devenu le seul département en France continentale, avec la Corse, à libérer le goupil.

Pas de preuves suffisantes de dégâts

À l’origine de cette mesure, réside en fait une réglementation qui remet régulièrement en question les espèces nuisibles. Trois listes coexistent : la première est annuelle, décidée par le ministère de l’Environnement et opposable sur la France entière. La deuxième est annuelle également, adoptée par le préfet donc calquée à la particularité du département.

La troisième, à laquelle appartient le renard, est adoptée par arrêté ministériel sur proposition du préfet, au motif de la protection de la faune et de la flore, de la prévention de dommages agricoles et forestiers, de dégâts à la propriété ajoutés d’un intérêt de santé et de sécurité publique.

Retrouvez la suite de cet article dans nos éditions savoyardes du Dauphiné Libéré et dans notre rubrique Premium

Par Raphaël SANDRAZ | Publié le 19/04/2015 à 06:06 Vu 29772 fois

Commenter cet article

Espla 26/04/2015 17:56

Bravo! Enfin une reconnaissance de l' utilite du renard!

amisdesbetes 27/04/2015 10:39

Dans les années 80, il avait été programmé un abattage massif des renards avec récompense à l'appui pour chaque queue ramenée en mairie, cela pour empêcher la diffusion de la rage. Résultat : là où les chasses ont été les plus encouragées et pratiquées, la rage a progressé bien plus vite qu'ailleurs. Pourquoi? Eh bien parce que le renard est un animal qui défend son territoire, et que le meilleur ennemi du renard malade est le renard sain. La rage avait alors épargné la Suisse où les autorités avaient procédé autrement et dispersé dans la nature des vaccins antirabiques à disposition des renards.