Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Statut juridique de l'animal : communiqué de L214

29 Janvier 2015, 07:56am

Publié par amisdesbetes

Statut juridique de l'animal : communiqué de L214

Nouveau statut des animaux : la promesse d’une révolution

L’Assemblée nationale au rendez-vous

La disposition de loi reconnaissant que les animaux sont des êtres sensibles vient d’être définitivement validée par l’Assemblée nationale aujourd’hui, mercredi 28 janvier 2015. Elle avait été rejetée par le Sénat la semaine dernière.
L214 salue ce vote et espère que cette avancée juridique permettra de relancer le débat public sur la place accordée aux animaux dans notre société.

Cette reconnaissance juridique n’aura, pour l’heure, pas de conséquences pratiques sur le traitement des animaux. Ils seront toujours exploités et soumis aux mêmes traitements cruels qu’auparavant. Or, cet amendement devrait conduire d’ores et déjà à interdire les pratiques les plus préjudiciables aux animaux, comme l’élevage des poules pondeuses en batterie, les élevages industriels géants (“1000 vaches”, “250000 poules”, “1000 veaux”, “3000 cochons”), le gavage des palmipèdes, les longs transports d’animaux, l’abattage sans étourdissement, la corrida… La route sera longue !

Brigitte Gothière, porte-parole de l’association, déclare : « Il est plus que temps de prendre au sérieux la sensibilité des animaux et d’en tirer les conséquences sur nos pratiques d’élevage ou de consommation. Nous souhaitons progresser vers un monde sans exploitation où l’on considérerait les animaux comme des habitants de la Terre au même titre que nous et non comme des machines. C’est la promesse d’une révolution. »

Contacts presse :
Brigitte Gothière : 06 20 03 32 66
Sébastien Arsac : 06 17 42 96 84

 

 

 A propos de L214

L214 est une organisation de défense des animaux centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson). Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires :

  • Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues, les faire évoluer par des campagnes d’information et de sensibilisation. Repérer et tenter de faire sanctionner les pratiques illégales par des actions en justice. Travailler à l’évolution de la réglementation.
  • Démontrer l’impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives : diminution de la consommation, refus des produits issus de l’élevage intensif et promotion de l’alimentation végétarienne.
  • Nourrir le débat public autour de la place accordée aux animaux.
L214 a, entre autres, révélé les conditions de mise à mort des poussins dans un couvoir breton, des conditions d'élevage et de mise à mort des lapins et des poules pondeuses. L214 est à l'origine de la décision de Monoprix de retirer les oeufs des batterie pour sa marque propre.
Notre site !      Contre le foie-gras et son gavage !      L'impact de la viande sur viande.info

Commenter cet article