Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association Amis des Bêtes

Débat contradictoire sur l'expérimentation animale

29 Avril 2014, 16:29pm

Publié par amisdesbetes

AccueilVivisection

Posté le 29 avril 2014 par Luce Lapin

30 avril 2014, université de Genève : débat contradictoire sur l’expérimentation dans la recherche

30 avril 2014, université de Genève : débat contradictoire sur l’expérimentation dans la recherche

Merci de diffuser largement autour de vous, réseaux sociaux compris! (L.L.)

Expérimentation dans la recherche : modèle animal ou méthodes alternatives?

Un vrai débat contradictoire, également à l’attention de ceux qui n’ont pas un avis tranché sur la question : l’animal est-il un bon modèle d’étude pour l’homme ? Serait-il possible de remplacer les animaux pour la recherche, si oui, comment ? Et quel est l’engagement de l’Université de Genève dans ce domaine ?

L’université déclare financer (sur ses fonds propres) l’expérimentation animale pour un montant annuel de CHF 7 millions, contre CHF 300’000.— seulement pour les méthodes de remplacement (méthodes alternatives). La Confédération alloue elle aussi une centaine de millions de francs pour l’expérimentation animale contre CHF 400’000.— pour les alternatives. L’absence de soutien financier accordé aux méthodes de remplacement est-il dû à leur faible potentiel, ou le système de recherche en place ne favorise-t-il que la pratique de l’expérimentation animale ? Si oui, pourquoi ? On entend dire que l’Université craint que ce débat ne se retourne contre elle. Il est vrai que son absence de soutien manifeste pour les alternatives apparaît comme difficilement défendable. Des chercheurs devraient venir soutenir en nombre leurs collègues intervenants et par la même le statu quo.

Des journalistes seront présents, également des députés du Grand Conseil genevois, suite au dépôt samedi 26 avril d’une motion visant à encourager le développement de nouvelles méthodes de remplacement au sein de l’Université.

Nous espérons pouvoir compter sur votre présence à la conférence. Il est important de démontrer que ce sujet mobilise le public, car au final, ce sont nos impôts qui financent la recherche médicale menée en milieu hospitalier et universitaire.

Le public pourra également prendre part au débat en questionnant directement les intervenants.

Mille mercis pour votre soutien et contribution au succès de cette soirée. Merci également de diffuser l’annonce de la conférence à un maximum de personnes autour de vous.

Université de Genève

Uni Mail, salle MS150, Boulevard du Pont d’Arve 40

MERCREDI 30 AVRIL 2014 18 h 30

Entrée libre

Intervenants :

Denis Duboule, Faculté des Sciences, UNIGE

André Ménache, Ligue suisse contre la Vivisection, LSCV

Samuel Constant, société Epithelix, spécialisée dans le développement des méthodes alternatives

Samia Hurst, Institut d’éthique biomédicale, UNIGE

Pierre Cosson, Faculté de Médecine, titulaire de la Chaire d’enseignement des méthodes alternatives de l’UNIGE

Modération :

Laurence Bézaguet, journaliste, Tribune de Genève

Commenter cet article